6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

lun 27 Jan 2020 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Violaine Silverstein

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des Règlements Internationaux (BRI) étudieront des cas d’utilisation des CDBC dans leurs juridictions respectives et, se partageront mutuellement leurs expériences.

Acta non verba

Les banques centrales du Canada, du Royaume-Uni, du Japon, de la Suède, la Banque Centrale Européenne (BCE) et la BRI ont créé un groupe pour effectuer des recherches conjointes sur les CDBC.

Chacune devra étudier des cas d’utilisation des CDBC dans leurs juridictions et, partager aux autres membres du groupe leurs expériences.

Ce groupe de recherche sera co-présidé par Benoit Coeuré, responsable du pôle innovation de la BRI et ancien membre du directoire de la BCE, et Jon Cunliffe, sous-gouverneur de la BOE. Les banques centrales et la BRI seront représentées par des personnalités de haut niveau.

Par ailleurs, la Banque Populaire de Chine a annoncé récemment qu’elle avait achevé la conception de la couche supérieure du crypto-yuan ainsi que les tests communs, alors que les autres banques centrales sont encore en train de débattre pour savoir si il serait ou non opportun de développer leurs propres cryptos.

Le pape des CDBC ?

Benoit Coeuré n’est pas un amoureux inconditionnel des cryptos, il ne les rejette pas totalement pour autant. Il présente en effet une approche pragmatique des CDBC, un pragmatisme qui l’a peut être conduit à la tête du groupe de recherche sus-mentionné.

Coeuré avait reconnu que Libra (?) pourrait remédier aux défaillances des systèmes de paiement transfrontaliers « classiques » qui sont généralement longs et coûteux.

Il avait également évoqué le risque de fragmentation de l’Europeincapable jusqu’à aujourd’hui d’harmoniser ses paiements transfrontaliers – avec l’émergence des stablecoins.

Tout en suggérant à l’époque que la BCE étudiait l’éventualité pour les banques centrales des pays membres de l’UE d’émettre leur propre crypto nationale, Coeuré avait mis en garde quant à l’impact des CDBC sur la stabilité de l’UE.

Si elles avaient vraiment le choix, les banques centrales occidentales se lanceraient-elles dans la course aux CDBC ? Les choses avancent mais rien de concret pour le moment en Occident. La Chine elle, n’a pas perdu son temps et sa crypto-yuan a une bonne longueur d’avance sur les CDBC qui sortiront après elles.

A
A
Violaine Silverstein

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n'a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d'avenir.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 64 974,26 $ -1.54%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 225,31 $ 1.48%
DEFI (DEFIPERP) 12 852,30 $ 2.17%
MARKETS (ACWI) 104,88 $ 0.3%
GOLD (XAUUSD) 1 778,19 $ -0.2%
TECH (NDX) 15 388,71 $ -0.14%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.11%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842760 £ 0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 82,85 $ -0.8%
IMM. US (REIT) 2 716,13 $ 1.56%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.