« Affaire des bureaux chinois » : Binance va poursuivre The Block et propose un fonds de 200 BTC contre les Fakes News

Le prochain épisode de la guerre que se livrent ces deux derniers jours, le géant des exchange crypto Binance et un des médias les plus influents de l’industrie pourrait s’écrire devant la cour d’un tribunal.

Changpeng Zhao, aka « CZ » accuse en effet The Block de propagation de fake news concernant une hypothétique descente de la police chinoise, dans des bureaux encore plus hypothétiques, que Binance affirme ne pas posséder.

Mike Dudas, le patron de The Block en appelle pour sa part à la liberté de la presse. Il s’alarme par ailleurs de la volonté de CZ, appuyé par son Very Best Friend Justin SUN (CEO de TRON) de la mise en place d’un « Fonds anti-FUD » décrit par Dudas comme un outils dangereux, mis entre les mains des acteurs les plus puissants de l’industrie.

L’attaque des bureaux fantômes

Il y a deux jours, le petit monde de la crypto retient son souffle tant la nouvelle qui vient de tomber est de nature à faire réagir les plus blasés : les locaux chinois de Binance et plus précisément ceux de Shanghaiviendraient de faire l’objet d’un raid de la police chinoise ! L’information est rapportée par le média crypto de référence The Block et l’histoire semble solide, tant la Chine joue un drôle de jeu sur le sujet ces temps-ci.

La bataille de Twitter

Conjonction de circonstances plus larges ou syndrome de cause à effet (qui donne à réfléchir sur l’impact qu’un unique acteur est en mesure de générer sur la totalité du secteur, mais c’est un autre sujet), les marchés s’affolent et voient rouge.

S’ensuit une journée de bataille rangée par réseaux sociaux interposés, entre d’une part Binance qui objecte ne PAS avoir de bureau à Shanghai et dont les employés chinois travailleraient à distance (rendant ainsi peu vraisemblable une descente dans des locaux inexistants), et The Block qui reste ferme sur ses positions, invoquant des témoignages internes à Binance et objectant s’être fait présenter des photos desdits locaux par des cadres de l’exchange.

Escalade rapide et procès en vue

Echanges d’amabilités, prise de positions qui se radicalisent au fil des heures, insinuations de complot… les grands classiques d’un débat sur Internet, même si personne n’en viendra à traiter l’autre de nazi, évitant ainsi la validation d’un magistral point Godwin (mais les protagonistes se chauffent à peine, tous les espoirs sont donc encore permis).

On notera cependant un léger rétro-pédalage de The Block, qui s’il maintiendra agir de bonne foi, modifiera quelque peu l’intitulé de son article (passant de « descente de police » à « visite des autorités »).

Au lendemain de l’écriture de cette nouvelle et glorieuse page de l’histoire du secteur crypto, le patron de Binance a décidé de passer au niveau suivant : il menace dorénavant The Block de procès !

And Justice for All

CZ avait pourtant exclus cette perspective dans un premier temps, mais c’est semble t-il les messages de Mike Dudas, le patron de The Block, venu défendre la qualité de son travail, et insister sur le fait que Binance jouait un drôle de jeu, qui ont remis le feu au poudre

« On va les poursuivre ». CZ, qu’on a connu moins laconique, concernant les suites de l’affaire des Bureaux Fantômes.

Nul doute que cela fera plaisir à l’équipe de The Block et à Mike Dudas. Si l’exercice n’est jamais agréable, l’occasion sera au moins donnée de poser à plat les arguments des uns et des autres. Cependant, ce qui fera voir rouge le fondateur de The Block, c’est la volonté affichée par CZ, rapidement suivi (pour changer) par Justin SUN de TRON, de créer et alimenter un « Fonds anti-FUD » qui aurait vocation, en gros, à contrecarrer les affreux journalistes qui répandent des Fakes News qui font bobo à l’industrie.

CZ annonce ainsi vouloir abonder ce fonds de 100 BTC, et SUN indiquera rapidement qu’il doublera la mise, amenant ce « Fonds » à un total de 200 BTC (prés d’1.4 million de dollars, même en cette sombre période). C’en est trop pour Mike Dudas qui voit dans cette démarche une insupportable atteinte à la Liberté d’informer et encore un peu plus de pouvoir accordé à des géants déjà omnipotents :

https://twitter.com/mdudas/status/1197963970025533441?s=20

« Ainsi, deux des hommes les plus riches en crypto envisagent de lever un ” fonds de lutte contre le FUD ” d’une valeur de plus d’un million de dollars, vraisemblablement pour menacer implicitement les journalistes qui rapportent des faits qui vont à l’encontre de leurs intérêts commerciaux. » Mike Dudas, fondateur de The Block

« Il faut combattre le FUD par tous les moyens, y compris les plus partisans » à ma droite, « Liberté et Droit inaliénable d’informer, quitte à se planter » à ma gauche… La lutte entre un géant de la crypto-économie et l’un des média les plus suivis de la place pourrait ne faire que commencer. Et les enjeux sous-jacents seront en réalité bien plus larges qu’une banale histoire de bureaux baladeurs.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés