Se connecter S'abonner

Afrique – Le Lesotho signe avec Apollo pour déployer des solutions blockchain

La Fondation Apollo a annoncé le 6 novembre 2019 qu’un protocole d’accord a été signé avec le Lesotho afin de développer et de mettre en œuvre la technologie de la blockchain au service des différentes initiatives du gouvernement de ce pays. Le gouvernement du Lesotho était représenté lors de cette signature par son ministère des Communications, de la Science et de la Technologie.

Une opportunité sans précédent pour le Lesotho

Le Lesotho est une nation africaine enclavée dans la République d’Afrique du Sud. Ce pays compte environ 2,2 millions d’habitants et dispose d’énormes richesses minières. La mine est sa principale source de revenus notamment grâce à l’exploitation et le commerce du diamant.

La blockchain est considérée par le gouvernement du Lesotho comme une solution incontournable pour l’amélioration des services et des projets gouvernementaux. Elle va permettre notamment de réduire les entraves qui existent entre les États dans le domaine des transferts d’argent, mais surtout de faire progresser l’exportation des produits miniers, principalement le diamant.

Le directeur du développement des affaires de la Fondation Apollo Steve McCulley ne cache d’ailleurs pas son optimisme quant à ce partenariat :

«?Le Lesotho s’emploie à être à l’avant-garde de l’utilisation de la blockchain. Nous sommes certains qu’Apollo peut l’y aider. »

Le Lesotho a d’ores et déjà recensé tous les domaines d’intérêt sur lesquels il pourrait tirer parti de la technologie blockchain à savoir :

  • Créer des nouvelles richesses dans le secteur privé en utilisant les potentialités offertes par les solutions FinTech de Apollo,
  • Concevoir et mettre en œuvre de nouveaux systèmes utilisant la blockchain au profit du gouvernement,
  • Combattre les crimes financiers,
  • Stimuler l’exportation des richesses minières du pays,
  • Réduire le chômage, la pauvreté et les contraintes de l’éducation.
    Il est important de rappeler que le choix du Lesotho d’adopter la blockchain est en parfaite cohérence avec les dépenses mondiales dans cette technologie qui vont grandissantes et qui vont atteindre 12,4 milliards de dollars d’ici 2020.

Présentation des services blockchain d’Apollo

Sur son site officiel, Apollo (APL) se présente comme « une cryptomonnaie tout-en-un », intégrant toutes les fonctionnalités classiques des cryptomonnaies, et bénéficiant d’une blockchain auto-qualifiée de « plus rapide au monde », un argument des plus classiques. 264ème valeur du CoinMarketCap, Apollo décrit sa blockchain comme la plus résiliente qui soit.

Le PDG d’Apollo, s’il n’a pas communiqué spécifiquement sur le MOU passé avec le Lesotho apporte beaucoup d’importance à la politique africaine de la société, qui déploie par ailleurs en ce moment un exchange crypto décentralisé (DEX).

« Si vous avez aimé nos nouvelles récentes sur l’Afrique, soyez prêt pour notre prochaine annonce ! La deuxième grande date d’annonce pour l’Afrique sera bientôt dévoilée.
Restez à l’écoute ! »
Stephen McCullah sur Twitter.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo