Alibaba arrête les ventes des «mineurs»

mar 28 Sep 2021 ▪ 22h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Le géant du commerce électronique a déclaré qu’il retirerait l’équipement de mining du Bitcoin de ses plateformes après la nouvelle interdiction chinoise de Bitcoin.

Le géant chinois du commerce électronique Alibaba supprimera les offres d’équipements de mining du Bitcoin de ses plateformes et interdira leur vente future après que le 24 septembre la Banque populaire de Chine (PBoC) a émis une interdiction renouvelée et renforcée du Bitcoin et de la cryptomonnaie. 

«Alibaba.com interdira la vente des dispositifs de mining de la monnaie virtuelle en plus de l’interdiction de vendre des monnaies virtuelles telles que le Bitcoin…qui comprennent, sans s’y limiter: le matériel et les logiciels utilisés pour obtenir des monnaies virtuelles telles que les dispositifs de mining du Bitcoins; des tutoriels, des stratégies et des logiciels pour obtenir des monnaies virtuelles telles que des tutoriels sur le mining.» a déclaré la société.

En plus des mesures strictes visant à empêcher les clients d’avoir un aperçu des moyens d’acquérir le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies, Alibaba fermera deux catégories de sa plateforme, les «Mineurs de blockchain» et les «Accessoires de mineurs de Blockchain»:

«Les commerçants qui tentent de vendre des mineurs de bitcoins ou des produits associés sur les plateformes d’Alibaba s’exposeront à des sanctions.»

«Pour des violations telles que le contournement malveillant des règles, la confusion délibérée d’informations sur les produits, le placement intentionnel de produits dans des catégories inappropriées, l’exagération fausse des produits, Alibaba.com imposera des pénalités en fonction de la gravité des violations, qui comprennent, sans s’y limiter, la suppression de produits, la déduction de points, la restriction de l’utilisation des fonctions du site Web et la fermeture de comptes», a détaillé la société.

Alibaba possède et exploite de nombreuses plateformes en ligne en Chine, en plus du magasin de commerce électronique le plus important Aliexpress.Parmi les autres sites en ligne gérés par le groupe Alibaba, on peut citer Taobao, le marché des produits d’occasion Xianyu et Lazada, en Asie du Sud-Est. Les nouvelles règles s’appliqueront à toutes les plateformes détenues ou exploitées par Alibaba.

La Chine essaye d’interdire le Bitcoin depuis 2013, quelques années seulement après la naissance du réseau peer-to-peer (P2P). Les nouvelles tentatives constantes qui ont suivi n’étaient qu’une démonstration de la façon dont elle ne pouvait pas le faire et qu’elle ne pourrait pas le faire à l’avenir. Des entités réglementées comme Alibaba et la plateforme d’échange Huobi verront un recul, mais les marchés P2P devraient prospérer, à l’instar du Nigeria. 

Néanmoins, l’interdiction de la Chine peut même être bonne pour le Bitcoin.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 978,10 $ 6.01%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 278,41 $ 9.05%
DEFI (DEFIPERP) 13 187,80 $ 6.28%
MARKETS (ACWI) 105,58 $ 0.85%
GOLD (XAUUSD) 1 798,20 $ 0.11%
TECH (NDX) 15 778,17 $ 1.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.69%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847020 £ 0.37%
CRUDEOIL (USOIL) 83,15 $ 1.35%
IMM. US (REIT) 2 764,83 $ 1.42%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email