L'ancien dirigeant de RBI explique les risques liés au Bitcoin (BTC)

ven 24 Sep 2021 ▪ 13h00 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

L’ancien chef de la Reserve Bank of India (RBI), Dr Duvvuri Subbarao, a expliqué la raison de l’attitude négative de la banque centrale envers le Bitcoin et d’autres actifs numériques.

La RBI a déclaré à plusieurs reprises qu’elle avait de sérieuses préoccupations quant à l’impact des cryptomonnaies sur l’économie, mais jamais auparavant la banque centrale du pays n’avait fait valoir son point de vue. Les passionnés de crypto sont convaincus que la banque centrale regarde les actifs numériques de manière trop biaisée et ne peut tout simplement pas évaluer correctement toutes les perspectives d’utilisation de ce type de monnaie.

Selon le portail The Economic Times, l’ancien dirigeant de la RBI, le Dr Duwvuri Subbarao, a déclaré que les préoccupations de la RBI concernant les cryptomonnaies étaient exprimées en trois problèmes principaux.

La politique monétaire

RBI est le seul gestionnaire de devises au sein de l’économie indienne et est responsable du maintien du fonctionnement du système monétaire. Si les monnaies numériques continuent de gagner en popularité, cela mettra en péril la stabilité monétaire du pays, car cela affectera les prix intérieurs de la monnaie nationale.

Stabilité financière 

Selon Subbarao, si les institutions réglementées, telles que les banques, ont accès à des monnaies virtuelles, et si cette monnaie est très instable, cela conduira à l’instabilité de l’ensemble du système financier. Les cryptomonnaies n’ont pas de valeur intrinsèque et ne sont soutenues que par des algorithmes, ce qui peut entraîner un effondrement à long terme.

Sortie de fonds

Les cryptomonnaies peuvent devenir un canal de sortie de fonds, en particulier dans un tel pays comme l’Inde, où il n’y a toujours pas de convertibilité totale du capital.

Selon Subbarao, les efforts des banques centrales pour créer la CBDC n’ont rien d’autre qu’un mécanisme de protection. Après tout, la monnaie numérique de la banque centrale est une version virtuelle de la monnaie souveraine du pays émise par la banque centrale, ce qui la distingue favorablement des actifs tels que le Bitcoin, qui sont des projets de particuliers.

La CBDC peut également aider la banque centrale à réduire les coûts liés à l’impression et au maintien de la monnaie en circulation. Cependant, dans une économie dominée par les systèmes de paiement, Subbarao ne voit aucune raison pour que les gens refusent l’utilisation de cryptomonnaies privées.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 663,07 $ 5.47%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 258,16 $ 8.54%
DEFI (DEFIPERP) 13 107,30 $ 5.63%
MARKETS (ACWI) 105,60 $ 0.87%
GOLD (XAUUSD) 1 798,86 $ 0.14%
TECH (NDX) 15 778,17 $ 1.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.71%
CURRENCIES (EURGBP) 0,846910 £ 0.36%
CRUDEOIL (USOIL) 83,10 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 764,83 $ 1.42%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email