Se connecter S'abonner

Au Venezuela, Bitcoin s’échange sans Internet

Sanctionnez son pays et il réformera le système financier pour résoudre ce problème. Après tout, l’innovation naît des contraintes, notamment pour les esprits les plus motivés. Le Venezuela sera-t-il le pays qui aura réussi le pari de la démocratisation effective du Bitcoin (BTC) ? La doyenne des cryptos profite aujourd’hui des efforts nationaux pour pousser le Petro (PTR). Des transactions Petro ou Bitcoin sans connexion internet : c’est aujourd’hui une réalité !

Bitcoin et Petro en mode offline

Il l’avait demandé et c’est quasiment chose faite : Il, c’est Nicolas Maduro. Le Président du Venezuela avait lancé un appel à l’endroit des sociétés financières de développer un système de paiement parallèle au système bancaire traditionnel, pour pouvoir transférer du Petro.

Le crypto-exchange CriptoLAGO a lancé un système de paiement par SMS, permettant ainsi aux Vénézuéliens de réaliser des transactions en Petro, en Bitcoin et en d’autres cryptos, sans avoir besoin d’une connexion internet.  

Le service n’est accessible pour le moment qu’aux utilisateurs enregistrés sur la plateforme. L’inscription au crypto-exchange est cependant assez simple et, ne constitue  donc point un blocage.

CriptoLAGO avait auparavant noué un partenariat avec Glufco, une passerelle de paiement basée au Venezuela, permettant aux clients du crypto-exchange de réaliser des transactions via des cartes de débit ou de crédit.

Dans la lignée de Dash Text

Depuis 2018, les Vénézuéliens utilisaient déjà Dash Text, un service permettant de transférer du Dash par SMS, expliquant d’ailleurs la relative popularité de Dash dans le pays.

Dash Text compterait plus de 8 000 utilisateurs actifs. Cette performance est aujourd’hui affectée par la pandémie du COVID-19.  Le directeur technique de Dash Text, Lorenzo Rey, parle d’une baisse des transactions hors ligne depuis mi-mars 2020.

On attend les statistiques officielles publiées par Criptolago pour avoir une idée plus précise du succès ou de l’échec de ces nouveaux modes paiements cryptos en offline.

Augmenter le taux d’adoption du Petro à un niveau suffisant : presque fait ! Maîtriser la volatilité du Petro et s’accorder sur une valeur de référence de la crypto nationale : le chemin est encore long. Le 6 avril 2020, Morocotacoin faisait état d’un Petro à 23 USD sur Criptolago, à 11,5 USD sur AmberesCoin, alors que les autorités réclament un Petro au-dessus des 50 USD.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo