Avec le SAND Dollar, les Bahamas veulent internationaliser leur monnaie digitale !

jeu 22 Oct 2020 ▪ 17h15 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction TCT

À différentes échelles, certaines nations mènent déjà leurs expériences sur l’utilisation d’une CBDC locale avec l’ambition de lui donner une portée internationale. C’est notamment le cas aux Bahamas qui utilise depuis peu le SAND dollar, sa monnaie numérique. La Banque centrale des Bahamas (CBOB) prévoit en effet de rendre son projet de CBDC interopérable au niveau international. La décision vise avant tout à faciliter la conversion de l’actif avec le fiat détenu par ses utilisateurs dans leurs comptes bancaires. Plus de détails dans la suite.

Rendre le SAND Dollar interopérable avec d’autres monnaies mondiales

La nouvelle du changement de dimension qui s’annonce pour le Sand Dollar a été rapportée par l’agence de presse nationale qui relayait les propos de Bobby Chen. Ce dernier qui est le directeur adjoint des solutions électroniques de la CBOB a déclaré que la monnaie numérique locale serait bientôt interopérable avec d’autres monnaies mondiales. « Pour l’instant, elle n’est utilisée que dans un cadre domestique, mais nous travaillons actuellement sur une solution qui la rendra interopérable avec d’autres monnaies mondiales », a-t-il ainsi déclaré.

Également responsable au sein de la banque centrale des Bahamas, Cleopatra Davis a évoqué la nécessité pour la CBDC locale de passer à l’interopérabilité. Il s’agirait ainsi d’une stratégie clé au même titre que l’intégration du règlement brut en temps réel afin d’ouvrir le Sand Dollar à d’autres marchés. De façon pratique, cette démarche devrait favoriser les transactions avec le Sand Dollar vers et depuis les comptes bancaires des utilisateurs. Il en résulte donc une conversion beaucoup plus fluide avec les fiats détenus par ces derniers.

Une monnaie qui aura fait ses preuves pendant la pandémie du COVID-19

Lancée l’année dernière, le Sand Dollar a été testé avec succès sur les petites iles d’Exuma et d’Abaco avant de s’ouvrir à toute l’archipel. Cette mesure qui devrait être effective durant ce mois a notamment été motivée par les résultats obtenus en début d’année. En effet, le processus d’une couverture totale de l’archipel aura pris tout son sens pendant la période de la pandémie du COVID-19. Élément majeur du déploiement national de la monnaie, l’embarquement sans carte API aura permis aux utilisateurs d’éviter les interactions physiques. Une réussite qui explique donc la décision de passer à l’interopérabilité de la monnaie.

Même s’il s’agit d’une économie moins importante, le cas des Bahamas prouve que les banques centrales ont un grand intérêt à intensifier les préparations pour le lancement de leur CBDC. Celle du Japon prévoit d’ailleurs d’effectuer les premiers tests de sa monnaie numérique dès l’année 2021.

A
A
Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 65 816,33 $ -0.26%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 306,60 $ 3.44%
DEFI (DEFIPERP) 13 100,90 $ 4.14%
MARKETS (ACWI) 104,88 $ 0.3%
GOLD (XAUUSD) 1 784,31 $ 0.15%
TECH (NDX) 15 388,71 $ -0.14%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.07%
CURRENCIES (EURGBP) 0,843340 £ 0.12%
CRUDEOIL (USOIL) 82,80 $ -0.85%
IMM. US (REIT) 2 716,13 $ 1.56%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.