Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) au Salvador : le président Bukele promet de régler les bugs

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a salué le succès de l’application et du portefeuille Chivo bitcoin du pays, affirmant qu’il comptait plus d’un demi-million d’utilisateurs, soit environ 8% de la population du pays. Il a également admis que des problèmes techniques avaient gâché le lancement, tandis que ses détracteurs affirment que Chivo a fait un flop.

Dans une série de posts sur Twitter, Bukele a affirmé diversement qu’un certain nombre de problèmes techniques avaient été “résolus à 95%”, ajoutant que les problèmes restants seraient réglés “dans les prochains jours.”

Mais il a également affirmé que les 200 distributeurs Chivo au Salvador et les 50 distributeurs supplémentaires aux États-Unis fonctionnaient “parfaitement.”

Il a souligné que les distributeurs Chivo étaient fonctionnels dans les grandes villes américaines telles que Los Angeles, San Francisco, Atlanta, Chicago, Dallas et Houston.

Cependant, le président a concédé qu’il y avait des problèmes négligeables de l’application et a laissé entendre qu’il avait peut-être planifié plus qu’il a réussi à mettre en œuvre. 

Bukele a écrit:

“Nous nous sommes fixés un défi trop important (lancer tout le système en trois mois) et nous avons commis des erreurs. Mais nous sommes déjà en train de les corriger et des centaines de milliers de Salvadoriens peuvent déjà utiliser leurs portefeuilles Chivo sans aucun problème.”

Il a ajouté que certains “devront attendre” pour utiliser le portefeuille Chivo, mais le délai “en vaudra la peine”. En revanche, il a de nouveau souligné que l’utilisation de Chivo était “facultative”.

Bukele a également annoncé d’autres “bonnes nouvelles”. Il a écrit que le gouvernement supprimerait sa limite minimale de transactions de 5 dollars pour les transferts vers d’autres portefeuilles, indiquant que le nouveau minimum serait désormais fixé à 0,01 dollar.

D’après le président, “la fonctionnalité de recharge des cartes de crédit et de débit  serait activée à partir de demain (mercredi 15 septembre)” et a mentionné de nouveaux avantages tels que les incitations pour les commerçants acceptant le Bitcoin.

Cependant, Bukele a concédé que certains profils d’utilisateurs avaient été bloqués parce qu’ils avaient connu des erreurs d’enregistrement. Il a écrit que ces utilisateurs verraient leurs profils supprimés afin qu’ils puissent s’inscrire à nouveau. 

Bukele a également admis que certains utilisateurs avaient “eu des problèmes de transferts de solde vers des comptes bancaires ou des paiements“, affirmant que ces personnes seront contactées par l’équipe technique une fois que les problèmes auront été résolus.

Il a écrit que le processus “prendra un jour ou deux” et que tous les “soldes sont garantis.”

Les grands journaux, dont la plupart sont opposés à Bukele et à ses plans d’adoption de Bitcoin, ont publié des histoires de marchands mécontents qui avaient peu de choses positives à dire sur Chivo, le Bitcoin ou le gouvernement.

El Diario de Hoy a cité deux propriétaires d’entreprises, parlant d’une façon anonyme, qui ont affirmé que dans tous les transferts que les clients leur ont effectués, ils ont perdu de l’argent, recevant entre “0,02 et 0,50 dollar de moins que le prix de vente” . Au total, ils prétendent avoir perdu 18,01 dollars après ces transactions. 

Un tatoueur, quant à lui, a déclaré que les transactions prenaient trop de temps à traiter et a qualifié Chivo d’inutile Il a estimé que personne n’utiliserait le portefeuille Chivo après avoir dépensé le montant de 30 dollars en Bitcoin que le gouvernement leur a donné comme incitation à télécharger l’application.

Des travailleurs anonymes d’un salon de coiffure et d’un magasin de vêtements ont déclaré avoir vu des cas où des transactions avaient échoué chez les clients utilisant l’application. Dans un cas, le vendeur de vêtements a déclaré qu’un client avait essayé de payer deux fois en Bitcoin,  et la transaction a échoué dans les deux cas. “Enfin, le client a abandonné cette idée et est reparti les mains vides.”, a déclaré le vendeur.

Le même média a également présenté des critiques d’un YouTuber américain Marc Falzon, qui a affirmé dans une interview à un journal que Chivo avait connu “moins de lancement, et plus d’effondrement.”

Le YouTuber s’est également plaint que le gouvernement essayait apparemment d’introduire des éléments de centralisation au système de paiement en Bitcoin, se servant de l’application Chivo.

Falzon a affirmé que “de nombreux distributeurs sont vides“, ajoutant qu’un des membres de son équipe s’est rendu à un distributeur pour retirer des fonds qu’il a reçus, mais en fin de compte il a dû attendre plus d’une heure.”

Plus d’actions
Partagez

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo