Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC): Il vole un million $ en (BTC) et simule son enlèvement (Venezuela)

Un conseiller financier de 23 ans est activement recherché par les autorités vénézuéliennes. Il s’est enfui avec plus d’un million $ en Bitcoin (BTC) après avoir vidé les caisses de ses clients. Et, pour dissimuler sa stratégie, il a simulé son propre enlèvement, selon la police.

Hernandez, le gestionnaire de fonds

Aujourd’hui, le Venezuela est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des cryptomonnaies d’après les données récentes. Cependant, le pays pourrait être aussi considéré comme un nid des criminels de tout genre, très portés sur le vol de Bitcoin (BTC).

Il y a quelques jours, Andres Jesus Dos Santos Hernandez, un conseiller financier de 23 ans, aurait simulé son propre enlèvement afin de s’enfuir avec plus d’un million $ en BTC. Ces fonds appartenaient à des clients dont il contrôlait les finances.

L’information a été révélée par Douglas Rico, chef du Cuerpo de Investigaciones Científicas Penales y Criminalísticas (CICPC) du Venezuela. Le CICPC est l’équivalent du FBI aux États-Unis. Dans une publication sur Instagram, M. Rico a publié une photo de Hernandez avec un avis de recherche.

Douglas Rico explique que Hernandez travaillait comme gestionnaire de fonds pour plusieurs clients. Avec ce statut, il a réussi à vider les portefeuilles des comptes Binance de ses clients et à empocher la coquette somme de 1 150 000 $. Ensuite, il a prétendu qu’il a été victime d’un kidnapping et que ce sont ses ravisseurs qui l’ont obligé à procéder au retrait des fonds. À présent, M. Hernandez est en fuite, souligne le CICPC.

Un cas qui n’est pas isolé

Bien qu’inhabituel, le cas de l’escroquerie mise en place par Hernandez n’est malheureusement pas isolé. Au Venezuela, les utilisateurs de Bitcoin (BTC) doivent redoubler de vigilance face aux criminels. La difficile traçabilité des transactions en cryptomonnaies aide ces derniers à opérer sans être inquiétés et en étant à l’abri de tous les regards.

Rappelons qu’il y a trois semaines, Gustavo Torres Gonzalez, un homme d’affaires vénézuélien, a été enlevé par des personnes non identifiées puis ses ravisseurs lui ont tiré dessus. D’après l’enquête de la police, cette situation s’est produite parce que la famille de M. Gonzalez n’est pas parvenue à payer les 1,5 BTC exigés par les kidnappeurs.

Au Venezuela, les cryptomonnaies sont de plus en plus utilisées par les criminels pour commettre des actes graves, comme des meurtres ou de l’arnaque. Après l’assassinat de M. Gonzalez il y a trois semaines, c’est au tour de Hernandez – un gestionnaire de fonds – de s’enfuir avec plus d’un million $ en Bitcoin (BTC) volé chez ses clients. Une fois son forfait commis, il a pris la fuite en simulant son propre enlèvement.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo