A
A

Bitcoin (BTC) : Le Kosovo interdit le mining à cause des pénuries d’électricité

ven 07 Jan 2022 ▪ 8h30 ▪ 4 min de lecture - par Salomé Guerin

Le ministère de l’Économie et de l’Énergie du Kosovo a introduit une interdiction totale du mining de cryptomonnaies sur le territoire de la république. Le gouvernement kosovar aurait imposé cette interdiction dans le but de réduire la consommation d’électricité pendant les mois les plus froids de l’année. Le pays, comme beaucoup d’autres en Europe, est aux prises avec une crise énergétique causée par la forte augmentation des prix de l’électricité.

Bitcoin mining virtual cryptocurrency concept

Un autre pays arrête l’activité de mining crypto

Le petit État situé dans les Balkans, le Kosovo, a été confronté à des pénuries d’électricité au cours des deux derniers mois alors que la baisse du mercure en Europe de l’Est se poursuit.

Tentant de résoudre ce problème, le gouvernement local a récemment créé un Comité technique chargé d’évaluer les mesures d’urgence pour l’approvisionnement en énergie.

Suite à la recommandation de l’agence, Artane Rizvanolli, le ministre de l’Économie et de l’Énergie du Kosovo, a mis fin à toutes les tentatives de mining de cryptomonnaies sur le territoire du pays, a rapporté le média Gazeta Express.

« Ces actions visent à remédier à la pénurie potentielle inattendue d’électricité ou à la capacité de production d’électricité à long terme, ainsi qu’au transport ou à la distribution d’énergie afin de surmonter la crise énergétique sans se reposer davantage sur les citoyens de la République du Kosovo », a souligné le législateur.

Il y a quelques semaines, les autorités ont déclaré l’état d’urgence pour les deux prochains mois, permettant au pays d’allouer plus de fonds pour les importations d’énergie et d’imposer des restrictions sévères sur la consommation d’énergie.

Le Kosovo produit la majeure partie de son électricité à l’aide de centrales utilisant le charbon. Malgré la récente hausse des prix sur l’ensemble du continent, le pays dispose toujours d’un des coûts énergétiques les plus abordables d’Europe, ce qui en fait une destination attrayante pour les mineurs de cryptomonnaies.

L’Iran emboîte le pas du Kosovo

À la fin de l’année écoulée, le ministère iranien de l’Énergie a également ordonné aux mineurs de cryptomonnaies locaux agréés de suspendre temporairement leurs activités. À l’instar du Kosovo, les autorités ont expliqué que la mesure était nécessaire, car leurs activités ont surchargé le réseau national, entraînant la poursuite des pénuries d’électricité.

« Le ministère de l’Énergie met en œuvre des mesures depuis le mois dernier visant à réduire l’utilisation de combustibles liquides dans les centrales électriques, notamment en coupant l’alimentation électrique des fermes de mining sous licence, en éteignant les lampadaires dans les zones moins risquées et en surveillant rigoureusement la consommation », a affirmé Mostafa Rajabi Mashhadi, le président de Tavanir, une entreprise énergétique majeure du pays.

Fait intéressant, le gouvernement iranien a également appliqué la même interdiction pendant les mois les plus chauds de 2021. En mai dernier, il a blâmé le mining de bitcoins d’avoir entraîné les pannes d’électricité, qui auraient perturbé le réseau énergétique du pays. Par la suite, les autorités ont interrompu toutes les activités liées au mining de la cryptomonnaie durant quatre mois.

Le mining de cryptomonnaies est certainement une activité énergivore. Cependant, peut-on vraiment accuser les mineurs de surcharger les réseaux électriques ? Sont-ils la raison principale des pénuries ou les autorités devraient-elles être plus vigilantes quant à la consommation et au chiffre d’affaires de l’énergie dans les pays qu’elles gouvernent ? Toutefois, cette question reste ouverte, chacun est en mesure de se faire son propre avis.

Source : CryptoPotato

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Salomé Guerin avatar
Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !