Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) n’a aucune valeur, selon la Banque populaire de Chine(PBoC)

La banque centrale chinoise ne semble pas prête à voir les cryptomonnaies, surtout le Bitcoin (BTC), comme des actifs numériques de valeur. En effet, une fois de plus, elle a mis en garde les Chinois contre ces actifs. Selon elle, elles n’ont aucune valeur et ne peuvent pas être introduites dans les offres légales.

new virtual currency

Les actifs numériques n’ont pas de valeur

Le gouvernement chinois persévère dans sa dynamique pour empêcher l’utilisation des cryptomonnaies dans le pays. Pour ce faire, il rappelle constamment au grand public les risques liés aux actifs numériques.

Dans un point de presse le 27 août, le directeur adjoint du Bureau de protection des droits des consommateurs financiers de la Banque populaire de Chine (PBoC), Yin Youping, a affirmé que les cryptomonnaies ne sont rien d’autre que de simples spéculations d’investissement.

M. Youping a aussi recommandé aux investisseurs de « protéger [leurs] poches » en se tenant à l’écart de toute transaction relative aux cryptomonnaies. Il a aussi sensibilisé sur les risques liés à de tels investissements. « Nous rappelons une fois de plus au peuple que les monnaies virtuelles telles que le bitcoin n’ont pas un cours légal et n’ont aucun support de valeur réelle », a-t-il conclu.

La répression contre les utilisateurs de Bitcoin (BTC) continue

Au cours de la conférence, M. Youping a rappelé aux participants que la Banque populaire de Chine (PBoC) continue sa politique pour assurer que les opérations de trading de cryptomonnaies soient stoppées.

Pour y parvenir, il a annoncé que l’institution collabore avec des régulateurs de haut niveau pour identifier les échanges à l’étranger et les traders nationaux. De plus, elle continue de réprimer les sites web de trading, les applications et les entreprises qui proposent des services devenus illégaux.

Yin Youping a aussi indiqué que la Banque centrale lancera bientôt un système qui normalise la répression des opérations liées aux cryptomonnaies. Avec ce système, le grand public pourra aisément signaler toutes les personnes qui font des opérations avec des actifs numériques.

Soulignons que dans le cadre de sa politique contre les cryptomonnaies, la banque centrale a mandaté toutes les sociétés de services bancaires et financiers en Chine pour qu’elles cessent de servir les clients particuliers et institutionnels avec des devises électroniques. Une entreprise qui ne se plie pas à cette exigence s’expose au risque de se voir retirer sa licence.

Les autorités chinoises n’ont pas l’intention de desserrer l’étau autour des actifs numériques. Au contraire, elles sont prêtes à poursuivre leur stratégie de répression pour empêcher les Chinois de recourir aux devises électroniques comme le Bitcoin (BTC). L’ensemble des dispositions prises par les autorités a déjà eu des conséquences sur le secteur, puisqu’elles ont provoqué une chute considérable de la valeur du BTC. De plus, plusieurs mineurs chinois sont obligés de migrer vers des pays favorables aux cryptomonnaies.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo