NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitcoin, Ethereum, 71 milliards de dollars en cryptomonnaies sont passés par Malte en 4 ans

Le 20 juin dernier, le Groupe d’Action financière (GAFI – Financial Action Task Force, en anglais), un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent membre de l’OCDE, a dénoncé et déclaré que les actions entreprises par Malte, surnommée la « blockchain island », pour attirer les entreprises de cryptomonnaie étaient « problématique ».

71 milliards de dollars en crypto via Malte

Depuis 2017, environ 71 milliards de dollars (USD — $), l’équivalent de 60 milliards d’euros (euros – €), de cryptomonnaies auraient transité par Malte depuis que l’ile a adopté une législation particulièrement favorable aux monnaies virtuelles. Malgré le fait que l’ile ait considérablement amélioré sa règlementation vis-à-vis des cryptomonnaies ces dernières années, le Groupe d’Action financière (GAFI) s’interroge toujours sur la capacité de Malte à lutter contre le blanchiment d’argent.

Malte, première enclave mondiale pour les actifs numériques

Depuis 2017, la petite ile méditerranéenne a fait le pari de devenir lune enclave mondiale privilégiée pour l’échange et la création de cryptomonnaie. Depuis 2017, l’ile a adopté une série de lois encourageant l’implantation d’entreprises de cryptomonnaie. Depuis, Malte a été surnommée d’« ile blockchain ».

Depuis 2018, de nombreuses sociétés de blockchain se sont installées à Malte, telles que Biance, et ce, en échange de cryptomonnaies et en prévision de lois plus favorables. En effet, à l’époque, la loi autorisait les entreprises qui s’installaient dans le pays à opérer sans licence sur une période d’un an. Pourtant, selon une source de l’hebdomadaire Times of Malta, ce délai aurait contribué à « une explosion des transactions à haut risque effectuées par les échanges de cryptomonnaies dans un environnement sans licence ».

Plus récemment, en juin 2020, l’ile s’est davantage orientée vers la gestion d’actifs numérique pour stimuler la croissance des entreprises. Selon Kearon Bruno, président, à la même époque, du Digital Economy Think Tank chargé de développer le portefeuille économique de Malte, cette décision devait « éloigner Malte du concept de l’ile blockchain […] pour se rapprocher d’une ile numérique ».

Malgré ces décisions prises l’année dernière, Malte est toujours considérée comme une destination particulièrement attrayante pour les entreprises de cryptoactifs.

En réponse aux éventuelles dérives qui pourraient découler de ces lois laxistes en matière de cryptomonnaie, le GAFI s’est réuni la semaine dernière à Paris pour savoir si Malte devait être inscrite sur la liste des pays qui n’ont pas respecté leurs obligations en termes de lutte contre la criminalité financière.

Ces dernières délibérations du GAFI devraient avoir pour incidence d’encourager (ou de forcer la main) l’ile à mettre en place une législation plus restrictive en matière de cryptomonnaie. Reste à savoir si le gouvernement de l’ile entendra ces déclarations de la part de l’organisme intergouvernemental ou les ignorera.

Plus d’actions
Partagez

Passionné de la finance et des investissements de demain, je déniche sur le web les dernières tendances (et les dernières infos) en matière de cryptomonnaies et de calcul de risque. De nature curieuse, je fouille et arpente les médias anglophones à la recherche de news à croquer. Mon objectif ? Proposer des informations synthétiques vérifiées et de qualité pour éclairer ceux qui désirent s’aventurer dans le monde des cryptoactifs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo