Se connecter S'abonner

Brésil : La police met fin à l’activité d’une (fausse) entreprise de conseil en Bitcoin (BTC )

La police brésilienne a effectué ce qui s’apparente à la plus grande saisie de devises numériques dans le pays. Près de 29 millions $ ont été confisqués auprès d’une entreprise de conseil en BTC qui démarchait ses clients en leur promettant des rendements élevés. Le fondateur est actuellement en garde à vue.

3D rendering: Bitcoin cryptocurrency coin with the national flag of Brazil, on a black background

Belle prise de la police fédérale

La police fédérale du Brésil a saisi 150 millions de Réals (28,6 millions $) selon un rapport publié par CNN Brasil. Elle a également confisqué l’équivalent de 3,6 millions $ en espèces, 21 véhicules de luxe, des montres haut de gamme, une centaine de bijoux, des documents et des devises étrangères. C’est une belle recette réalisée par la police à la suite d’une longue enquête.

D’après les informations officielles, l’enquête porte sur une escroquerie au Bitcoin (BTC) qui prend racine à Rio de Janeiro. L’opération a été dénommée Krypto et a nécessité l’émission de 15 mandats de perquisition et de saisie. Elle a également entrainé l’arrestation de 5 personnes qui seraient impliquées dans l’affaire.

Parmi les personnes arrêtées, il y a Glaidson Acácio, le fondateur et principal opérateur de la société de conseil BTC. La police le soupçonne d’avoir transféré des milliards de Réals dans le supposé système pyramidal mis en place par l’entreprise. Afin d’attirer les investisseurs, avec son équipe, il leur promettait des rendements allant jusqu’à 15 %.

L’équipe juridique d’Acácio a fait savoir qu’elle est « au courant de l’arrestation et n’a pas encore eu accès au contenu de l’enquête. Ce n’est qu’après une analyse appropriée de toute la documentation que nous pourrons nous exprimer de manière concrète », a-t-elle dit.

Le Roi du Bitcoin (BTC)

L’opération Krypto intervient à peine un mois après que les autorités brésiliennes ont saisi 33 millions $ dans le cadre d’une autre opération qui portait sur 12 entreprises fictives. L’opération a été nommée Exchange et impliquait au total 17 entités juridiques et 2 personnes physiques. Rappelons dans la foulée qu’une autre opération a permis l’arrestation du Roi du Bitcoin (BTC), dont la Lamborghini a été saisie par la police fédérale du pays.

Pour le succès de Krypto, la police a obtenu des mandats de saisie après de longues enquêtes sur plusieurs sociétés de courtage. Elles auraient facilité l’achat et la vente de monnaies numériques auprès d’entreprises fictives. Les structures fictives échangent des devises entre elles puis elles envoient l’argent aux sociétés de courtage avec lesquelles elles achètent des monnaies numériques. Bien sûr, l’investisseur, lui, ne doit pas être au courant de cet aspect de la procédure.

Au Brésil, la police est décidée à bouter loin des frontières du pays toutes les sociétés fictives qui font du blanchiment d’argent. De même, les personnes qui font de l’arnaque aux cryptomonnaies ne sont pas les bienvenues dans le pays. Dans le cadre d’une opération dénommée Krypto, la police a arrêté un groupe d’escrocs qui proposaient des taux de rentabilité élevés à leurs clients qui investiraient dans les actifs numériques.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo