Se connecter S'abonner

Chine vs Bitcoin : 200 exchanges et acteurs crypto fermés par les autorités

La répression contre les activités illégales en lien avec les cryptomonnaies a abouti à la fermeture de près de 200 exchanges de monnaie virtuelle. Elle a été conduite par des bureaux de Shanghai et de Shenzen de la Banque populaire de Chine (PBoC). Dans un rapport financier, la PBoC a annoncé que la répression se poursuivra contre les activités de « paiement sans licence ».

chine bitcoin exchanges fermes

Les campagnes de réglementation se poursuivront

Au terme de la répression menée par la Banque populaire de Chine (PBoC) via ses bureaux de Shanghai, 173 échanges de négoce de devises numériques et d’émissions de jetons ont été fermés. Après avoir lancé sa propre campagne, le bureau des finances de la PBoC à Shenzen a affirmé avoir mené des enquêtes sur 39 échanges cryptographiques. En tout, 200 exchanges et émetteurs de tokens chinois ont vu leurs activités suspendus par les autorités chinoises.

Ces campagnes de réglementation ont ciblé les plateformes ayant des  activités de « paiement sans licence ». Il s’agit principalement des sociétés de crédit en ligne et autres entreprises financières ayant des activités sur Internet. De Binance à IDAX, c’est le secteur tout entier qui tremble sous les assauts chinois

Rendue notamment publique via le rapport sur la stabilité financière de la Banque populaire de Chine, la nouvelle s’est rapidement répandue. Les bureaux de Shanghai de la PBoC ont annoncé que la guerre de la Chine contre le Bitcoin ne faisait que commencer et que la répression se poursuivrait.

Une répression ambivalente ?

Selon le rapport de la Banque populaire de Chine, l’objectif de la répression est « la rectification spéciale des risques financiers sur Internet ». Elle permet au gouvernement chinois de resserrer son emprise sur le secteur de la cryptomonnaie.

Le gouvernement chinois veut veiller à ce que l’industrie chinoise de la cryptomonnaie soit conforme au projet  de lancement d’une plateforme publique. Un projet qui veut faire de la Blockchain en Chine, l’affaire du siècle. Si aucune déclaration officielle n’a été faite dans ce sens, plusieurs rumeurs évoquent le lancement d’un jeton numérique stable émis par la PBoC.

Ces rumeurs se sont intensifiées après une déclaration du président Xi Jinping en faveur de la Blockchain et de l’utilisation dans l’économie numérique de la technologie du grand livre distribué. Cette déclaration s’est fait suivre d’une action immédiate de la PBoC qui mettra en œuvre de nouvelles réglementations relatives à l’industrie de la Fintech.

Les régulateurs chinois ont dans leur ligne de mire l’Ethereum et le Bitcoin.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo