A
A

Corée du Sud : Les bourses de cryptomonnaies dans le viseur des autorités

sam 26 Mar 2022 ▪ 18h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La réglementation dans le domaine des cryptomonnaies constitue une préoccupation majeure pour de nombreux pays. Mais pour la Corée du Sud, la question de la réglementation pourrait désormais relever du passé. En effet, les autorités coréennes ont pris une décision à l’égard des bourses de cryptomonnaies. Elles sont tenues de signaler tout transfert dépassant 821 dollars environ. Depuis lors, elles s’efforcent de mettre en place diverses politiques pour se conformer à cette obligation.

Des différences qui provoquent de la confusion

« L’industrie fait maintenant un pas vers l’acceptation institutionnelle et travaillera plus dur pour l’adoption de masse », a déclaré une source d’une bourse de cryptomonnaies à Cointelegraph.

Cependant, avec la nouvelle mesure, il pourrait y avoir un problème pour les traders sud-coréens qui ont accumulé 45,9 milliards de dollars de valeur marchande en cryptomonnaies en 2021. En effet, effectuer des transferts devient un peu plus difficile pour eux, compte tenu des nouvelles règles en la matière. De plus, des différences fondamentales pourraient apparaitre dans les politiques des bourses de cryptomonnaies.

Selon le PDG du capital-risque Hashed Simon Kim basé en Corée du Sud, ces différences sont susceptibles de causer de la confusion et de la frustration chez les traders nationaux. Il estime que la communauté coréenne utilisatrice de cryptomonnaies considère le mandat comme « clairement sur-réglementé ». « Dans un état où l’infrastructure n’était pas préparée, un organisme de réglementation peu compréhensif a été forcé d’aller de l’avant », note le PDG.

Les dispositions prises par les bourses de cryptomonnaies

Avec la nouvelle obligation qui s’impose aux bourses de cryptomonnaies en Corée du Sud, plusieurs sociétés ont déjà pris des dispositions concrètes. Par exemple, Upbit, la plus grande bourse d’actifs numériques du pays (elle a 78,3 % des parts du marché), a lancé son propre programme Verify VASP.

Depuis vendredi, Upbit permet les transferts vers et depuis ses filiales de Singapour, d’Indonésie et de Thaïlande, Bblock, GOPAX, Cashierest, Flat Thai Exchange, Aphrobit, Binance, Bybit, Okcoin, Crypto.com, Coinbase, BITFRONT, Bittrex, Bitbank, Gate.io, Kraken, BitMEX, FTX US et Haru Invest.

Upbit n’est pas la seule bourse de cryptomonnaies à prendre des mesures pour respecter les nouvelles obligations imposées par les autorités. Parallèlement à elle, Bithumb, Korbit et Coinone ont tous adopté le système CODE qui permet les transferts entre Coinbase, Kraken, Coincheck, bitFlyer, Bybit, Gemini, Coinlist Pro, Phemex, Bitbank, Line bitmax, Bitfront, FTX et Binance.

Qu’importent les dispositions prises par les différentes bourses de cryptomonnaies en Corée du Sud, il faut noter que les nouvelles mesures risquent d’être difficiles à supporter pour les traders, notamment les professionnels qui s’appuient sur des portefeuilles personnels pour effectuer des transactions.

En Corée du Sud, les bourses de cryptomonnaies ont désormais l’obligation de vérifier les opérations réalisées par leurs clients, lorsque les montants des transferts sont supérieurs à 821 dollars. Toutefois, cette mesure sera difficile pour les traders, compte tenu des diverses politiques qui seront mises en place par les entreprises spécialisées dans le domaine.

Source : COINTELEGRAPH

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !