Corée du Sud : Les transactions anonymes en monnaie virtuelle seront bloquées

sam 11 Déc 2021 ▪ 10h00 ▪ 4 min de lecture - par Clément Dubois

La Corée du Sud s’impose de plus en plus comme le pays leader de réglementation des cryptomonnaies en faisant tomber les exhanges et les entreprises crypto sous le coup de la loi. Le pays a été l’un des premiers à introduire les dernières réglementations en matière de lutte contre le blanchiment d’argent (AML) qui ont entraîné la fermeture de centaines de petits et moyens exchanges crypto.

Les nouvelles règles permettent d’éviter l’évasion fiscale

Dans le but d’éliminer l’utilisation des cryptomonnaies pour des activités illicites et le blanchiment d’argent, la Corée du Sud envisage désormais d’interdire toutes les transactions en monnaie virtuelle provenant de sources anonymes. Le régulateur du pays a rédigé une nouvelle « Travel Solutions Rule ».

À partir du mois de mars 2022, cette nouvelle règle interdira les retraits de fonds des exchanges coréens vers des portefeuilles non authentifiés, comme Metamask. D’après le régulateur, après la date limite, il n’y aura pas d’exceptions.

« À l’avenir, lorsque les exchanges transfèrent des actifs virtuels tels que le bitcoin ou l’ether, des registres seront tenus pour savoir “qui a envoyé et qui a reçu”. Les transferts ne seront possibles qu’entre “plateformes autorisées”. »

Selon les informations locales, 14 exchanges en Corée du Sud n’ont pas encore demandé de licence au titre de la nouvelle réglementation. Ces quatorze exchanges comprennent les quatre principales plateformes crypto, à savoir Upbit, Korbit, Coinone et Bithumb. Le régulateur a également déclaré que les nouvelles règles permettraient d’éviter l’évasion fiscale.

La Corée du Sud est le leader en matière de réglementation

La plupart des pays sont encore en train de prendre des mesures pour formaliser la réglementation du marché crypto, tandis que la Corée du Sud est déjà en tête de l’espace avec certaines des politiques les plus strictes pour les plateformes de cryptomonnaies. Elle est également l’un des rares pays à imposer une taxe distincte sur les cryptomonnaies, qui a récemment été reportée à l’année prochaine. Une fois qu’elle entrera en vigueur, les traders du pays devront payer une taxe de 20 % sur les bénéfices générés grâce à la cryptomonnaie.

La Corée du Sud cherche également à devenir le premier pays à réglementer le marché NFT. Le régulateur a récemment déclaré que le marché NFT ne pouvait pas être soumis aux mêmes règles que les cryptoactifs et le gouvernement a l’intention de taxer le marché des objets de collection numériques.

Source : CoinGape

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 37 406,93 $ 1.17%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 466,49 $ 0.27%
DEFI (DEFIPERP) 6 512,30 $ 0.8%
MARKETS (ACWI) 98,36 $ -1.01%
GOLD (XAUUSD) 1 845,42 $ -0.11%
TECH (NDX) 14 149,12 $ -2.48%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.08%
CURRENCIES (EURGBP) 0,836220 £ -0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 85,61 $ 0.52%
IMM. US (REIT) 2 693,81 $ -0.2%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email