NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cryptomonnaie : Le rêve de grandeur des Émirats arabes unis et de la CBUAE

À l’instar de plusieurs autres pays, les Émirats arabes unis souhaitent se lancer dans l’expérimentation d’une monnaie numérique interne. Objectif ? Hisser la Central Bank of the UAE (CBUAE) dans le cercle fermé des 10 premières banques à faire de la monnaie numérique un pilier du système financier.

Gold bitcoin cryptocurrency with a waving UAE flag. 3D Rendering

Le gouvernement apporte son soutien à la CBUAE

La CBUAE souhaite devenir l’une des banques en tête de gondole dans le domaine de la monnaie numérique. L’objectif est grand et le chemin long. Cependant, pour arriver à destination, la banque a déjà établi un plan de route défini sur sept axes. Il y a sept axes, mais le tout repose sur un seul et même principe : l’usage des nouveautés en matière d’intelligence artificielle. La banque envisage aussi de prendre appui sur les solutions de big data.

Le gouvernement des Émirats arabes unis prévoit de jouer sa partition pour faciliter l’usage de la monnaie numérique. En effet, il propose l’adoption d’un UAE Pass, un système d’identité numérique qui permettra de garder la trace des citoyens. Reste à savoir comment ce système sera mis en place et quelles en seront les implications. Par ailleurs, le gouvernement prévoit de mettre en place une infrastructure cloud sécurisée.

Jusqu’à ce jour, de nombreux pays ont déjà annoncé leur souhait d’expérimenter la monnaie numérique. Toutefois, aucun d’eux n’a encore donné une date précise pour réaliser cette expérience. Les Émirats arabes unis, eux, font un pas de plus. La CBUAE a annoncé que le programme ‘’The Future Expectations and Needs of Partners Survey’’ démarrera le 15 juillet prochain.

Le Bitcoin (BTC) et les autres cryptomonnaies en passe de changer le monde ?

Lentement, mais surement, la cryptomonnaie semble devenir une évidence pour tous. Au début du mois, Pham Minh Chính, le Premier ministre vietnamien, a révélé son grand intérêt pour l’expérimentation d’une monnaie numérique « dans le cadre [d’une] stratégie plus large de développement de l’administration économique ».

Ce fait est loin d’être anodin, car quelques mois plus tôt, le gouvernement vietnamien avait interdit l’utilisation du Bitcoin (BTC) pour les paiements. Toutefois, les citoyens peuvent toujours investir à titre privé dans le BTC sans forcément que leur investissement soit soumis à un examen réglementaire, ce qui augmente les risques de perte.

Chaque jour, au grand bonheur des « bitcoineurs », le BTC gagne un peu plus de terrain dans la finance traditionnelle. De ce fait, plusieurs gouvernements réévaluent leur position sur la cryptomonnaie et des banques font le choix de lancer des périodes d’expérimentation. Cela veut-il dire que l’âge d’or du Bitcoin (BTC) et des autres actifs numériques va enfin commencer ? Rien n’est moins sûr. Mais il faut éviter de tirer les bœufs avant la charrue. Pour cela, laissons le futur nous montrer ce qu’il adviendra de la cryptomonnaie.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo