NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cybersécurité : Un accord entre les États-Unis et la Russie ?

Les États-Unis et la Russie pourraient éventuellement conclure un « accord de cybersécurité qui commence à mettre de l’ordre » selon Joe Biden. Bonne nouvelle ! Cet accord aura pour objectif de réorganiser le domaine de la cybersécurité pour éviter que les attaques de ransomware continuent et touchent des infrastructures critiques dans les deux pays.

Flag of Russia and USA painted on the cracked wall. Concept of war. Cold war. The arms race. Nuclear war. The third world war. The conflict between Russia and America. Political concept. Front view.

Mettre fin aux attaques de ransomware

Une rencontre au sommet entre deux Chefs d’État entre lesquels le courant n’est pas toujours passé. Vladimir Poutine et Joe Biden seraient-ils prêts à faire table rase du passé ? Rien ne le garantit. Néanmoins, sur la question de la cybersécurité, leurs voix s’accordent et leurs objectifs concordent. C’est ce qu’a indiqué le président des États-Unis.

Joe Biden a laissé entendre que des progrès manifestes seraient visibles dans le domaine de la lutte contre les attaques de ransomware. Pour lui, certaines zones d’infrastructures critiques ne devraient jamais être attaquées, que les auteurs soient en Russie ou aux États-Unis.

Par ailleurs, il a affirmé que c’est sur un ton positif que la réunion a eu lieu et que « les États-Unis répondront aux actions qui portent atteinte à [leurs] intérêts vitaux ou à ceux de [leurs] alliés ». Puis il a ajouté qu’avec le président russe, ils ont convenu de « charger des experts des deux pays de travailler sur des ententes […] et de suivre les cas spécifiques qui proviennent d’autres pays. »

Bien qu’ils aient tous deux fait mention de la rançon de 4,4 millions de dollars payée par Colonial Pipeline après avoir subi une attaque de hackers en ligne, ni Poutine ni Biden n’a parlé des cryptomonnaies. Plutôt que de mentionner le Bitcoin ou les cryptoactifs, M. Poutine a préféré ‘’porter des gants’’ en utilisant l’expression « fonds payés électroniquement ».

Les moyens de lutter contre les attaques des pirates

Selon Rosa Smothers, l’actuelle vice-présidente sénior de la société de sécurité KnowBe4, le gouvernement américain « dispose d’une multitude de ressources » pour lutter contre les attaques de ransomware. Entre autres, il peut s’attaquer aux serveurs physiquesdes hackers ou directement à leurs comptes de cryptomonnaies.

« Dans les cas où les serveurs de paiement sont situés sur le territoire russe, nous [le gouvernement américain] pourrions envisager de fournir au gouvernement russe les informations nécessaires », a expliqué Mme Smothers.

Pour ce qui est de la prévention des futures attaques des pirates, aux États-Unis, ce sont les entreprises du secteur privé qui s’occupent suivent de la gestion des infrastructures informatiques. Toutefois, la donne pourrait changer grâce à la législation. Par exemple, la loi Sarbannes-Oxley prévoit l’existence de mesures de protection dans le but de sécuriser les données financières.

Mettre un terme au cycle des attaques de ransomware constitue l’un des objectifs que partagent en commun les États-Unis et la Russie. Après une rencontre de plusieurs heures, Joe Biden s’est dit satisfait du ton de la discussion avec son homologue russe Vladimir Poutine sur la question de la sécurité des infrastructures des deux pays. Cependant, aucun d’eux n’a indexé le Bitcoin ou les autres cryptomonnaies. Bon signe ou mauvais présage ?

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo