Emirats Arabes Unis, la véritable Blockchain-Nation ?

Cap sur les Emirats Arabes Unis (EAU) qui, malgré une couverture médiatique relativement faible sur le dynamisme et les initiatives dans la région, pourraient se révéler être le nouvel eldorado de l’industrie blockchain. Le 15 janvier 2020, l’agence de presse Emirates News Agency rapporte ainsi les conclusions du livre blanc intitulé “Inclusive Deployment of Blockchain: Case Studies and Learning from the United Arab Emirates.”

Ce livre blanc mentionne entre-autre, que les EAU pourraient économiser plus de 3 milliards de dollars grâce à la blockchain.

Discutons-en !

Plus de 100 organisations issues de 60 entités gouvernementales et non gouvernementales utilisant la blockchain, ont participé à l’étude ayant abouti à rédaction conjointe d’un livre blanc par le Centre pour la Quatrième Révolution Industrielle des EAU, la Dubai Future Foundation et le Forum Économique Mondial.

Chaque participant a émis son point de vue quant aux facteurs contribuant à une implémentation réussie de la blockchain. 80% des entités gouvernementales pensent que l’identification précoce des solutions blockchain applicables est le plus important pour assurer la réussite du déploiement d’une blockchain.

Les grandes organisations priorisent plutôt une définition claire de la portée du projet, des rôles, des responsabilités de chaque acteur impliqué.

Pour le secteur public, le défi résiderait dans l’éducation des parties prenantes et l’harmonisation de l’implémentation de la blockchain avec les intervenants.

Le secteur privé quant à lui, estime que l’incertitude réglementaire pourrait impacter négativement sur le déploiement de la blockchain.

La Blockchain Road

80% des entités issues du secteur public et du secteur privé du pays utilisent la blockchain : Les EAU ont une bonne longueur d’avance et pourraient devenir « la nation leader dans ce domaine », comme l’a déclaré Sukhi Jutlaauteur, co-fondateur et COO de MarketOrders – à Cointelegraph.

Résultat de recherche d'images pour "Sukhi Jutla -"
Sukhi Jutlaauteur, co-fondatrice et COO de MarketOrders

Cette performance peut s’expliquer par les initiatives blockchain importantes qui ont vu le jour dans le pays.

Les EAU ont lancé la Route de la Soie Numériquele Digital Silk Road en anglais – une initiative visant à numériser le processus commercial et, à développer la première plate-forme d’échange de documents financiers du pays, en utilisant la blockchain.

Sans parler du projet blockchain Silsal qui devrait améliorer la sécurité, la transparence et l’efficacité du transport et de la logistique.

Les EAU ont compris très tôt les enjeux de la blockchain et s’y sont lancés “corps et âme” avec des projets de grande envergure. Les media blockchain devraient braquer beaucoup plus leurs projecteurs sur les EAU et le Moyen Orient en général. L’Europe et les Etats-Unis ne sont pas les seules terres fertiles au développement des projets blockchain et cryptos. Nombrilisme occidental, quand tu nous tiens !

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés