NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

En Australie, les garanties bancaires sont traitées sur la blockchain

La finance traditionnelle aura-t-elle sa propre version de la DeFi, avec une blockchain optimisant les processus de crédit, sans pour autant avoir recours aux cryptos comme garanties ou comme moyens de paiement ? Lygon digitalise le processus de garantie bancaire en utilisant la blockchain.

Une garantie bancaire validée en 24 h : et ce n’est pas de la pub !

Le 10 février 2021, la plateforme blockchain Lygon, qui est issue de la joint-venture de ANZ, de Westpac, de la Commonwealth Bank, du centre commercial Scentre Group, et d’IBM, a annoncé une nouvelle « étape », indiquant qu’elle a commencé à tester sa technologie qui avait fait « la moitié du chemin » en 2019.

L’objectif de la plateforme est de faire entrer le processus de garantie bancaire sur papier, vieux de 200 ans, « dans l’ère du digital ».

Lygon a réussi à traiter une garantie bancaire sur la blockchain, une première pour les banques commerciales en Australie.

Traditionnellement, la validation des garanties bancaires prend quelques jours à un mois. Les informations doivent être recoupées manuellement.

Lygon a déclaré avoir démontré qu’il pouvait réduire ce délai à seulement 24 heures, en numérisant le processus.

Banque et blockchain : Ripple au milieu

La blockchain est le socle de la décentralisation d’un processus. Elle permet notamment d’éliminer les frictions dans les transactions. Elle améliore également la sécurité des données, et assure leur immutabilité.

La plupart des banques gardent peut-être leur distance avec les cryptomonnaies, mais elles s’intéressent aux possibilités offertes par la blockchain – des transactions financières avec des frais et un délai de traitement relativement moindres.

Ripple (XRP) propose ainsi aux banques, des solutions pour accélérer et faciliter les paiements transfrontaliers, basés sur le token XRP. En ce sens, ce dernier est un token utilitaire.

La SEC a un tout autre avis et considère le XRP comme un security. Ripple devrait affronter un procès à moins que sa motion de rejet en réponse aux accusations de la SEC, ne contraigne ce dernier à faire marche arrière.

Les ardents défenseurs de la finance traditionnelle devraient au moins remercier Satoshi Nakamoto pour ses travaux sur la blockchain. Le papa de Bitcoin (BTC) voulait créer un système où chacun pourra effectuer des transactions sans avoir besoin de banques. Ces dernières en ont décidé autrement. Elles tiennent à continuer à jouer leur rôle d’intermédiaire financier – particulièrement lucratif pour elles, et pénalisant pour ses clients – tout en profitant des avantages d’une blockchain créée pourtant initialement pour les faire disparaître.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo