NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Etats-Unis: La fin d’un gang de drogue de 177 millions de dollars en Bitcoin?

Fin août, le département du Trésor américain a annoncé que son Office of Foreign Assets Control (OFAC) et son Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) ciblaient un gang de trafiquants de drogue dirigé par un ressortissant chinois nommé Zheng Fujing. Dans le cadre de cette opération, les fonctionnaires du Trésor ont identifié les adresses Bitcoin (BTC) associées au gang et ont décidé de les saisir.

La bande de Zheng serait responsable de la production et du trafic de différentes drogues aux États-Unis, dont le fentanyl. D’après les analyses des adresses Bitcoin par LongHash, il semble que le gang ait déplacé d’énormes quantités d’argent en utilisant le Bitcoin.

Un total de 17.526 BTC

En examinant plus précisément ces adresses et en utilisant l’heuristique d’entrée commune comme hypothèse, LongHash est arrivé au nombre de 3.054 adresses Bitcoin probablement détenues par le gang de Zheng ou liées à celui-ci. La plupart de ces comptes ont été supprimés et conservent actuellement un équilibre zéro, mais d’après l’évaluation de la plateforme LongHash, la quantité totale transmise aux adresses de ce pool est de 17.526 BTC. Au moment d’écrire ces lignes, cette somme vaut plus de 177 millions de dollars américains.

Bien sûr, il est peu probable que le gang ait gardé tout cet argent en Bitcoin, et il est difficile de dire exactement combien le gang a réellement pris en dollars américains en raison des changements fréquents de la valeur de la crypto. La période la plus active du pool de comptes, cependant, s’est déroulée entre août et décembre 2017, à un moment où le coût du bitcoin a atteint son plus haut niveau historique. Selon le moment où le gang s’est retiré et s’il a encaissé son argent, sa prise de bitcoins pourrait avoir dépassé 177 millions de dollars.

Certaines des adresses dans le pool du gang étaient des portefeuilles d’échange. Par exemple, il semble que les trafiquants aient détenu un compte sur Bitfinex, et d’autres sur Bitstamp. Ils semblent également avoir fait des affaires sur le fameux marché noir du “dark web”, la Route de la Soie, avant sa fermeture.

Une baisse de l’activité criminelle liée aux Bitcoins

LongHash souligne néanmoins la rareté d’une telle ampleur de l’activité criminelle en Bitcoins. En effet, selon la société d’analyse Chainalysis, le pourcentage de Bitcoins dépensé en marchandises illégales est en baisse. Cette année, seulement 1 % des transactions de Bitcoins étaient liées à des activités illégales, contre 7 % en 2012.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n’a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d’avenir.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo