Se connecter S'abonner

Etats-Unis: Un ancien membre du congrès en faveur de réglementations nuancées pour les cryptos

L’ancien représentant des États-Unis, Harold J. Ford, a soutenu que le Congrès devait avoir une approche nuancée de la réglementation des cryptomonnaies.

Dans un article publié le 5 septembre sur CNBC, Ford a affirmé que les législateurs et les régulateurs devaient créer des lois claires sur la monnaie numérique. Il a notamment mentionné un commentaire du président exécutif et cofondateur de la startup de blockchain Ripple, Chris Larsen, qui a demandé au Congrès : “S’il vous plaît, ne nous peignez pas avec un pinceau large”, faisant référence au secteur de la crypto.

Ford a plus spécifiquement abordé le problème du géant des réseaux sociaux Facebook et de son stablecoin Libra qui n’a pas encore été publié. Ford a encouragé les législateurs à séparer la question de Facebook du secteur de la cryptomonnaie en particulier.

Un problème de clarté législative

Selon l’ancien membre du Congrès démocrate, l’absence de clarté législative nuit à l’innovation américaine, ajoutant que d’autres pays comme la Biélorussie, Malte, Bahreïn et Gibraltar travaillent déjà sur des cadres législatifs qui font appel à des initiatives cryptographiques et de blockchain. Ford a ainsi déclaré :

“Les États-Unis ne devraient pas perdre l’avantage concurrentiel qui leur permet d’attirer les meilleurs et les plus brillants innovateurs. La SEC a maintenant l’occasion de prendre l’initiative d’une réglementation qui travaille avec l’industrie, et non contre elle.”

Plus tôt en septembre, conformément au Bank Secrecy Act (BSA), le Financial Integrity Network (FIN), une société de conseil basée à Washington D.C., a encouragé le Congrès à réglementer les sociétés dans le secteur des cryptomonnaies.

David Murray, vice-président de FIN et chargé du développement des produits et des services, a observé que certains fournisseurs de services d’actifs virtuels sont actuellement réglementés par la BSA en tant que transporteurs de fonds, tandis que d’autres ne le sont pas du tout.

Fin août, la représentante Maxine Waters, présidente du Comité des services financiers de la Chambre des représentants, a déclaré que le comité procédera à l’examen de Libra et du portefeuille numérique associé, Calibra.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n’a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d’avenir.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés