Se connecter S'abonner

Ils minaient du Bitcoin dans un laboratoire secret. 3 scientifiques russes arrêtés

Des agents de sécurité russes ont arrêté 3 scientifiques dans le Centre Nucléaire Fédéral de Sarov, situé dans l’ouest de la Russie, pour avoir miné illégalement du Bitcoin (BTC) au travail, rapporte le Moscow Times. Le tribunal a infligé une amende de 7 000 USD à l’un des accusés. Le juge a condamné le second à une peine de 4 ans avec sursis tandis que le troisième fera un séjour de 3 ans et 3 mois dans une colonie pénitentiaire.

Les activités illicites du groupe ont causé 17 700 USD de dommages au Centre de Recherche Nucléaire, un laboratoire qui abrite certains des ordinateurs les plus puissants du pays.

Minage clandestin de Bitcoin à Sarov

Andrei Rybkin, Andrei Shatokhin et Denis Baykov s’étaient pourtant surement dit que c’était l’idée du siècle.

Las, les escrocs du dimanche ont été pris en flagrant délit de minage du Bitcoin en utilisant le superordinateur du laboratoire nucléaire russe à Sarov. Ce superordinateur aurait une puissance de 1 pétaflop, soit 1 milliard d’opérations par seconde. (une bien belle bécane)

Ces scientifiques auraient également mis en place d’autres installations au sein de 2 centrales électriques, pour pouvoir exercer leur activité illicite. 

Baykov et ses 2 acolytes ont utilisé un logiciel spécialement conçu pour masquer le minage sur l’ordinateur du laboratoire.

Le superordinateur du Centre Nucléaire Fédéral de Russie n’est pourtant pas supposé être connecté à Internet pour éviter une intrusion dans le système informatique. Le service de sécurité du centre a été alerté lorsque les scientifiques ont tenté de se connecter.  

Miner illégalement du BTC : Des peines à la hauteur du délit ?

Les 3 complices ont été remis au Service Fédéral de Sécurité (FSB), selon le service d’information russe Mash (des services secrets qui commencent à bien maîtriser le concept de cryptomonnaie).

Rybkin a été condamné à 3 ans et 3 mois de prison dans une riante colonie pénitentiaire, a annoncé le service de presse à l’agence d’Interfax

Shatokhin a écopé d’une peine de 4 ans de prison avec sursis. Denis Baykov s’en sort avec une amende de 7 000 USD.

Compte tenu du prix du Bitcoin (Le BTC a franchi la barre des 8 000 USD), Alexei Kovalyov, un avocat des accusés, a convenu que l’amende était insignifiante comparée aux gains potentiels de nos 3 mineurs clandestins. 

Le tribunal de la ville fermée de Sarov, située dans la région de Nijni-Novgorod en Russie, a publié la condamnation des 3 scientifiques russes pour les 3 chefs d’inculpation suivants : Accès non autorisé à des données informatiques, violation des règles d’utilisation du système informatique et propagation d’un virus informatique. 

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo