A
A

Inde : La CBDC serait une "progression naturelle" dans le domaine des paiements numériques

mer 23 Mar 2022 ▪ 18h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Le ministre de l’Union, Rajeev Chandrasekhar, a déclaré que la CBDC est une « progression naturelle » dans le domaine des paiements numériques en Inde. Mais, l’ancien conseiller économique en chef n’est pas du même avis que lui. En effet, Krishnamurthy Subramanian estime que le e-Rupee (roupie numérique) prévu pour être introduit d’ici 1 an, ne pourra pas être intégré à tout l’écosystème de la monnaie numérique.

India flag with the inscription CBDC (Central Bank Digital Currency) and a blockchain grid around. Graphic concept for your design. 3d rendering

La roupie numérique : une monnaie au sens large ou étroit ?

Rajeev Chandrasekhar est le ministre d’État de l’Union pour l’électronique et les technologies de l’information en Inde. Il a récemment déclaré que la CBDC (Monnaie numérique de la Banque centrale) locale est la prochaine étape dans l’écosystème de paiement numérique. Selon lui, la future roupie numérique (soutenue par le gouvernement central) de l’Inde est une « progression naturelle » dans le domaine des paiements.

« Pour moi, la CBDC est une progression naturelle de l’écosystème des paiements numériques dans le pays, qui est réglementé par la RBI. Je vois la CBDC comme une plateforme de paiement », a-t-il expliqué. Il faut dire que sa déclaration est en partie basée sur les solides antécédents de l’Inde en tant que nation numérique. On rappelle que la RBI ou Banque de réserve de l’Inde est la Banque centrale de l’Inde.

Cependant, l’ancien conseiller économique en chef, Krishnamurthy Subramanian, ne pense pas comme Rajeev Chandrasekhar. En effet, il a déclaré que la monnaie numérique de la banque centrale en Inde fera partie de la monnaie étroite, mais pas véritablement de la monnaie large.

De son côté, l’ancien ministre Ravi Shankar Prasad a indiqué : « Il n’y a pas de grand pays qui en a fait une monnaie légale ; l’Inde, en ce qui concerne les cryptomonnaies, avance avec prudence, et la décision finale sur les crypto devrait être prise en fonction de si elle est bonne ou mauvaise pour le pays. ».

La place future de la CBDC en Inde

On s’interroge sur le rôle que la CBDC aura dans l’écosystème du paiement numérique en Inde. Les dernières informations sur le sujet révèlent que le gouvernement voit essentiellement une roupie numérique s’ajouter à la masse monétaire physique existante.

Krishnamurthy Subramanian a déclaré à ce propos : « Je pense que nous devons être très prudents, car lorsque nous parlons de politique monétaire, nous parlons en fait de la monnaie au sens large. La monnaie au sens large est créée lorsque les banques accordent des prêts. ».

Ainsi, la place de la roupie numérique dans l’ensemble de la masse monétaire de l’économie n’est pas encore clairement définie. D’ailleurs, selon Subramanian, étant donné que la roupie numérique ne porte pas d’intérêt, elle devrait être similaire à la monnaie existante.

L’ancien conseiller économique a aussi indiqué que l’écosystème qui sera créé autour de la roupie numérique va définir le succès de celle-ci. Pendant ce temps, Chandrasekhar a souligné que l’Inde a besoin d’instaurer de nouvelles règles numériques ainsi qu’un cadre de gouvernance des données.

Le ministre indien Rajeev Chandrasekhar a déclaré que la roupie numérique est une progression naturelle dans le domaine des paiements numériques. Au même moment, des consultations sont en cours en Inde pour définir le rôle futur de la roupie numérique dans l’écosystème de la monnaie numérique.

Source : BeInCrypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !