Iran : Les sociétés peuvent désormais utiliser le bitcoin (BTC) pour le commerce international

jeu 13 Jan 2022 ▪ 10h30 ▪ 4 min de lecture - par Salomé Guerin

La Banque centrale d’Iran (CBI) prévoit d’autoriser l’utilisation de cryptomonnaies pour le commerce international dans le pays du Moyen-Orient. Selon un rapport local, la CBI a conclu un accord avec le ministère iranien du Commerce pour intégrer les paiements crypto pour les entreprises iraniennes.

Le marché forex iranien utilise la crypto

Selon le rapport de l’agence de presse Mehr, le ministère iranien du Commerce a conclu un accord avec la Banque centrale d’Iran dans le but d’autoriser l’utilisation de cryptomonnaies pour les règlements internationaux. Le vice-ministre iranien de l’Industrie et du Commerce et chef de l’Organisation iranienne de promotion du commerce, Alireza Peyman-Pak, a noté que l’accord devrait être mis en œuvre dans les deux prochaines semaines.

Le rapport cite les propos du responsable :

« Nous peaufinons le mécanisme de fonctionnement du système. Cela devrait offrir de nouvelles opportunités aux importateurs et aux exportateurs, qui pourront opter pour l’utilisation des cryptomonnaies dans leurs transactions internationales. »

En plus de permettre l’utilisation de cryptomonnaies « privées », le vice-ministre a également révélé que la Banque centrale travaillait également sur une cryptomonnaie nationale, une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Il a fait remarquer que la technologie crypto et blockchain présente des avantages que le pays ne peut ignorer. En effet, la cryptomonnaie est de plus en plus acceptée et n’est contrôlée par aucune entité. Il a souligné que les partenaires commerciaux de l’Iran, notamment la Russie, la Chine, l’Inde et l’Asie du Sud-Est « utilisent couramment des cryptomonnaies ».

« Tous les acteurs économiques peuvent se servir de ces cryptomonnaies […] Puisque le marché de la cryptomonnaie se fait à crédit, nos acteurs économiques peuvent facilement l’utiliser et l’utiliser largement. », a déclaré Peyman-Pak

Les autorités continuent de repousser les activités liées à la cryptomonnaie, mais l’adoption parmi les Iraniens augmente

À certains égards, le gouvernement iranien semble très favorable aux cryptomonnaies. L’Iran a légalisé le mining de bitcoins en 2019. Le pays a également mis en œuvre une politique qui permet aux institutions financières d’utiliser les bitcoins minés sur le territoire du pays pour des transactions.

D’ailleurs, l’adoption des actifs numériques a augmenté parmi les citoyens du pays. Selon une enquête récente, jusqu’à 12 millions d’Iraniens détiennent diverses cryptomonnaies. Les Iraniens se sont tournés vers la cryptomonnaie pour l’aider à lutter contre les lourdes sanctions des États-Unis qui ont affecté leur économie à plusieurs reprises et dans de nombreux secteurs.

Toutefois, le secteur de la cryptomonnaie doit encore relever des défis dans le pays. L’un des principaux défis est qu’il n’existe aucune réglementation concrète en matière de cryptomonnaie. Cela a affecté à la fois les mineurs et les traders du bitcoin. 

Le mining de bitcoins a été interdit deux fois en 2021 pour accumuler de l’énergie à usage domestique, car il est souvent accusé d’être la raison de nombreuses pénuries d’électricité. La deuxième interdiction qui a été imposée le mois dernier durera jusqu’en mars de cette année.

L’Iran poursuit son interaction avec la cryptomonnaie. Même si le pays ne dispose pas d’une réglementation crypto claire et précise, les responsables sont conscients des tendances actuelles et tentent de suivre l’évolution de l’économie crypto. Devons-nous nous attendre à une adoption encore plus massive des cryptomonnaies à l’échelle nationale dans ce pays du Moyen-Orient ?

Source : CoinGape

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 187,27 $ -1.74%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 414,56 $ -2%
DEFI (DEFIPERP) 6 172,00 $ -2.48%
MARKETS (ACWI) 97,87 $ -0.5%
GOLD (XAUUSD) 1 810,45 $ -0.47%
TECH (NDX) 14 172,76 $ 0.17%
CURRENCIES (EURUSD) 1,12 $ -0.3%
CURRENCIES (EURGBP) 0,835010 £ 0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 87,03 $ -0.14%
IMM. US (REIT) 2 652,50 $ -1.53%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email