Se connecter S'abonner

Japon : les clients de Coinbase pourront bientôt acheter et vendre des Bitcoins (BTC) et d’autres cryptomonnaies

Le géant de l’échange de cryptomonnaies Coinbase est en train d’entrer sur le marché japonais. La bourse cotée au Nasdaq s’associe à Mitsubishi UFJ Financial Group MUFG, groupe bancaire japonais, pour pouvoir proposer à ses clients japonais l’accès aux transactions impliquant les monnaies fiat.

La société a commencé par autoriser le commerce des cinq cryptomonnaies les plus importantes en volume de transactions. Les autres actifs seraient ajoutés plus tard.

Coinbase débarque sur le marché japonais

L’apparition de Coinbase au Japon et son partenariat avec MUFG font partie de la stratégie globale de l’exchange crypto numéro un.

Coinbase veut concrètement devenir l’exchange le plus fiable au Japon et en même temps la plus simple d’utilisation, selon le blog officiel de la société. L’article met l’accent sur le partenariat avec l’une des plus grandes banques japonaises avec quelque 40 millions de clients, une autre preuve de l’importance que Coinbase accorde à ce marché, ainsi que sur la conformité aux lois locales.

Grâce à ce partenariat, les clients japonais pourraient facilement et rapidement transférer les fonds vers la bourse via un service appelé MUFG Quick Deposit, toujours selon l’article.

Qu’envisage Coinbase de faire ensuite ?

D’abord, la bourse n’autorise que les cinq cryptomonnaies les plus importantes en volume des transactions : Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Litecoin (LTC), Bitcoin Cash (BCH) et Stellar (XLM). Dans les mois à venir, d’autres cryptomonnaies sont attendues.

La société envisage également de lancer une partie de ses autres produits en version localisée. Il s’agit notamment de services institutionnels et commerciaux.

Le Japon qui a reconnu le Bitcoin et les autres cryptomonnaies comme propriété légale, est un pays très progressiste quant aux actifs numériques et un des leaders du marché crypto mondial.

Les bourses qui opèrent sur le territoire japonais sont obligées de se conformer strictement aux régulations locales : elles doivent notamment s’enregistrer auprès des autorités de contrôle, mais aussi respecter les engagements traditionnels en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme. Deux organismes d’autorégulation supervisent leurs activités : Japan Virtual Currency Exchange Association (JVCEA) et Security Token Offering Association (STO).

Coinbase a obtenu l’approbation réglementaire auprès de l’Agence des services financières (FSA) en juin dernier, il n’y a donc aucune raison de s’attendre à de mauvaises suprises de la part des régulateurs.

Plus d’actions
Partagez

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo