Se connecter S'abonner

La Banque Centrale Chinoise annonce officiellement qu’elle va sévir contre les exchanges crypto

Le marché du Bitcoin (BTC) a pris un sérieux coup de froid suite à la publication d’un communiqué par la division de Shanghai de la Banque Populaire de Chine, annonçant des mesures de répression contre toutes les opérations en cryptomonnaie. En 2 heures, le Bitcoin a perdu environ 10% de sa valeur, atteignant un prix plancher de 6 800 USD. Le gouvernement de Shenzhen a suivi le pas en enquêtant sur des opérations de change illégales de cryptomonnaies dans la ville.

Blockchain oui, cryptomonnaie non !

Le 26 octobre 2019, le président XI Jinping souligne l’importance de la blockchain pour l’industrie. Il précise qu’il est crucial d’améliorer et d’étendre ses applications. Cette annonce de l’homme fort de la Chine, relance la course aux cryptomonnaies dans le pays.

Le communiqué du 26 novembre 2019 publié par la division de Shanghai de la Banque Populaire de Chine a en rvanche rapidement calmé les ardeurs, en rappelant que la Chine est favorable à la blockchain et non aux cryptomonnaies (enfin à l’exception notable de la sienne annoncée pour bientôt).

Cette distinction s’accompagne de mesures répressives à l’encontre de toutes les opérations de cryptomonnaie comme les ICO, IFO, IEO, STO. Ces mesures interdisent également l’utilisation de services étrangers pour trader des cryptos ou émettre des ICO.

Protéger la crypto d’Etat ?

Les interdictions en Chine de certaines opérations de crypto comme l’émission des ICO ne datent pas d’hier. Dès le mois de Septembre 2017, la Banque Centrale Chinoise avait lancé une campagne de répression au niveau national contre le trading des cryptos et les ICO.

La Banque Centrale justifie ces dispositions en arguant qu’elles ont été mises en place pour protéger les investisseurs contre les risques financiers inhérents au trading des cryptomonnaies. Mais est-ce vraiment l’unique (et la véritable) raison qui pousse la banque à sévir contre les opérations de crypto dans le pays ?

Ces mesures répressives semblent resurgir à chaque fois que la Banque Centrale fait des avancées significatives pour sortir la cryptomonnaie d’Etat.

Les gains réalisés le 26 Octobre 2019 suite au discours favorable à la blockchain de XI Jinping, ont été annihilés par l’avis publié par la division de Shanghai de la Banque Populaire de Chine contre le trading des cryptomonnaies dans le pays. Une distinction nette entre la blockchain et les cryptomonnaies a suffi à faire plonger le marché du Bitcoin. Les indicateurs techniques sont au rouge.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo