A
A

La Banque centrale du Japon travaille sur une devise numérique

jeu 21 Nov 2019 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Selon un responsable, la Banque centrale du Japon s’est engagée dans un projet de recherches sur la cryptomonnaie. Cette nouvelle a été annoncée par le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) lui-même, Haruhiko Kuroda, mardi dans un entretien avec Reuters. Selon lui, la BoJ n’a cependant pas l’intention d’émettre une cryptomonnaie pour l’instant, même si cette éventualité n’est pas exclue pour l’avenir.

Banque centrale Japon devise numérique

Des recherches pour l’avenir

La nouvelle a été divulguée par un responsable de la Banque centrale du Japon, en la personne du gouverneur adjoint de la BoJ dans un entretien accordé mardi à Reuters. Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la BoJ, a confirmé que l’institution qu’il dirige avait l’intention de lancer des recherches sur les devises cryptographiques.

Le dirigeant a tenu à préciser également que la Banque du Japon n’avait pas l’intention d’émettre une monnaie numérique, même si de nombreuses homologues sont déjà engagées sur ce chemin comme la Banque centrale rwandaise qui souhaite lancer sa propre cryptomonnaie. En attendant, il n’écarte pas l’éventualité d’un tel projet les années à venir.

Haruhiko Kuroda n’a pas manqué de soulever les défis de stabilité financière auxquels sont confrontées les cryptodevises. Selon lui, les billets de banque jouissent d’une meilleure stabilité. Même dans ce cas, il faut que leur émission se fasse dans un cadre permettant d’assurer une bonne gestion des risques ainsi qu’une meilleure gouvernance.

Les cryptomonnaies, trop instables ?

Selon, Masayoshi Amamiya, le gouverneur adjoint de la BoJ, émettre une devise numérique pourrait avoir un sérieux impact sur le système monétaire à deux niveaux du Japon, mais aussi sur l’intermédiation des banques privées.

Dans une déclaration faite en avril, il avait affirmé que l’impact sur la Banque commerciale serait beaucoup, trop important selon le responsable. Une érosion du système de crédit des institutions bancaires commerciales pourrait survenir si les dépôts privés étaient remplacés par les devises numériques. Cela aurait aussi un impact  important sur la stabilité de l’économie alors même que le Libra fait réfléchir les banques centrales qui se questionnent sur la création de leur propre cryptomonnaie.

La BoJ étudiera la question à l’issue de ses recherches.  

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !