La Banque de Jamaïque (BOJ) lancera un projet de CBDC en août

ven 09 Juil 2021 ▪ 19h07 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La monnaie numérique de banque centrale (CBDC) est un projet que caressent de nombreux pays. Après l’Israël, c’est au tour de la Jamaïque de faire son entrée dans le cercle des pays qui ont des projets de CBDC. En effet, la Banque de Jamaïque (BOJ) a annoncé qu’elle lancera bientôt un projet pilote de monnaie numérique.

Le gouverneur de la BOJ explique le projet

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de monnaie numérique à la Jamaïque ! La Banque centrale du pays a promis qu’elle commencerait la phase pratique du déploiement initial de son projet de monnaie numérique en collaboration avec les institutions financières du pays.

Dans un rapport publié mercredi par Jamaïca Observer, on apprend que le gouverneur de la Banque de Jamaïque (BOJ), Richard Byles, a annoncé la bonne nouvelle aux personnes présentes lors d’un événement du Rotary Club qui a eu lieu au début du mois de juillet.

Au cours de cet événement, M. Byles a détaillé les plans de la BOJ. Il a expliqué que la phase pilote démarre en août prochain. Par ailleurs, selon les informations qu’il a fournies, la BOJ réfléchit actuellement sur tous les aspects techniques de la CBDC pour que le projet soit un succès.

Il y a quelques mois (en mars), la BOJ a choisi la société irlandaise eCurrency Mint pour l’accompagner sur son projet de CBDC. La société de sécurité cryptographique basée en Irlande a été sélectionnée parmi une liste de fournisseurs qui ont commencé à postuler en juillet 2020.

Quelle sera la prochaine étape après la phase pilote ? « De septembre à décembre, nous recruterons d’autres banques pour nous rejoindre, puis nous étendrons progressivement le projet vers le lancement à part entière de la CBDC », a déclaré M. Byles.

Enfin, le gouverneur de la BOJ a souligné que pour la monnaie numérique que lancera la banque, les institutions financières seront des intermédiaires entre la banque centrale et les clients, que ces derniers soient des entreprises ou des particuliers.

La CBDC, une réalité dans plusieurs pays

En plus de mettre les institutions financières à profit, le projet de la BOJ connaitra aussi la participation des entreprises de télécommunication. Le gouverneur leur aurait lancé un appel dans le but de pouvoir recourir à leur important réseau de commerçants spécialisés dans les paiements de détail.

Il faut croire que la CBDC est en train de devenir une réalité à l’échelle mondiale. En effet, les banques centrales de plusieurs pays ont actuellement des projets pilotes dans le but d’apprendre à l’utiliser. L’histoire retient cependant qu’une nation des Caraïbes, les Bahamas, est la première à avoir lancé une CBDC. C’était en octobre 2020.

Toujours dans les Caraïbes, l’Eastern Caribbean Currency Union (ECCU) a récemment lancé sa monnaie numérique, le DCash, dans quatre des huit États membres de l’union monétaire.

La Banque de Jamaïque (BOJ) rejoint la liste des institutions bancaires qui mènent des recherches actives sur la monnaie numérique de banque centrale (CBDC). En août, elle démarrera un projet pilote qui, si tout se passe bien, pourrait déboucher sur l’intégration de la monnaie numérique dans le système économique du pays.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 66 700,00 $ 3.83%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 139,56 $ 6.74%
DEFI (DEFIPERP) 12 556,20 $ 6.9%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.33%
GOLD (XAUUSD) 1 785,35 $ 0.91%
TECH (NDX) 15 386,47 $ -0.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.2%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842630 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 83,30 $ 0.32%
IMM. US (REIT) 2 708,40 $ 1.25%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.