Se connecter S'abonner

La Corée du Sud : monopole cryptomonétaire?

Un député du parti au pouvoir sud-coréen a exhorté le gouvernement à empêcher Upbit, la principale plateforme d’échange de cryptomonnaie du pays, de créer un “monopole” de facto, insistant sur le fait que Séoul devrait assurer la survie d’au moins trois ou quatre éxchanges rivaux.

Comme indiqué précédemment, Upbit est à ce jour la seule plateforme d’échange du pays à avoir soumis sa demande officielle pour devenir un opérateur de plateforme de trading licenciée après avoir conclu un accord avec la néobanque K-Bank. Ce dernier a noué un partenariat lucratif et fructueux avec Upbit ces derniers mois.

Mais bien que les initiés de l’industrie aient dit aux membres de la presse nationale que les trois plus grands rivaux d’Upbit – Korbit, Bithumb et Coinone – pourraient être prêts à soumettre leur propre documentation au régulateur avant la fin de la semaine, Upbit reste pour le moment la seule plateforme susceptible à rester ouverte après le deadline du 24 septembre. 

Selon Asia Kyungjae, Noh Woong-rae, député du Parti démocrate du district aisé de Mapo à Séoul et critique féroce de l’administration du président Moon Jae-in, a déclaré que permettre de survivre “au moins” aux échanges susmentionnés profiterait aux clients.

Les paroles de Noh ont été cités comme une sorte d’avertissement:

“Si un marché monopolistique émerge, une plateforme de cryptomonnaie pourrait répertorier ou supprimer des coins à volonté, ou bien augmenter les frais de transaction de cryptomonnaie à volonté.”

Le député a ajouté que le président de la Fair Trade Commission, Joh Sung-wook, avait également déclaré qu’il se pencherait sur la question des monopoles des plateformes de crypto.

Pendant ce temps, neuf exchanges cryptographiques rivaux sud-coréens, y compris Huobi Korea, ont publié une déclaration commune invoquant efficacement pour que le gouvernement ne tue pas le secteur.

A qui est la responsabilité ?

News1 a rapporté que les échanges faisaient écho à l’avertissement de Noh. Le  président-directeur général de Hanbitco et la présidente du Comité d’exchange de la Korea Blockchain Association, Kim Sung-une remarque:

“L’ampleur de l’industrie de la cryptomonnaie augmente à l’échelle mondiale. Mais [en Corée du Sud], cela va dans une direction qui permettra l’émergence d’un monopole déséquilibré. C’est la mauvaise direction à suivre .”

Des représentants des plateformes d’échange importantes telles que ProBit, Flybit et Foblegate ont aussi soutenu cette parole.

Les responsables des plateformes se sont plaints que le gouvernement et la Commission des services financiers réglementaires (FSC) adoptaient une approche “irresponsable” et “inflexible” qui nuirait en fin de compte aux entreprises et aux clients.

Le principal point d’achoppement pour des échanges tels que ceux susmentionnés est l’épineuse question des contrats bancaires. La FSC a insisté pour que toutes les bourses offrant des échanges KRW-to-crypto et crypto-to-fiat s’associent avec des banques nationales, ces dernières assument le fardeau du risque financier.

Les banques ont voté, la plupart rejetant catégoriquement l’idée de travailler avec les plateformes d’échange dans ces conditions.

Un responsable d’une des plateformes (qui a préféré rester anonyme) s’est exprimé d’une manière suivante : 

“L’évaluation des risques devrait être la seule responsabilité de la plateforme d’échange, et non de la banque. Mais les autorités financières ont transféré les responsabilités aux banques.”

Plus d’actions
Partagez

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo