A
A

La police allemande "saisit" 63 millions de $ en Bitcoin (BTC), mais n'a pas le mot de passe

dim 07 Fév 2021 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

1 700 Bitcoins (BTC) « aux mains » de la police allemande, sans qu’elle ne puisse les encaisser : le hacker ne peut pas ou ne veut pas fournir aux autorités le mot de passe du wallet.

Une amnésie temporaire à 68 millions de dollars

Selon un article de Reuters, la police de la ville bavaroise de Campidoine a confisqué le wallet d’un délinquant.

Les autorités ont assuré que le propriétaire du wallet ne pouvait accéder aux 1 700 BTC « saisis ».

Ces derniers appartiennent à un hacker qui a installé des logiciels de minage sur des ordis à l’insu de leurs propriétaires.

Le hacker a indiqué aux autorités qu’il avait perdu son mot de passe et ne pouvait donc le leur fournir. Il a déjà purgé sa peine de plus de 2 ans de prison.

Les autorités allemandes ne peuvent garantir qu’il ne soit réellement pas en mesure d’accéder à ses 1 700 BTC, qui valent plus de 68,7 millions de dollars au moment de la rédaction de cet article.

La police a essayé de cracker le mot de passe du wallet, sans succès.

3 millions de BTC HODlés définitivement

Le New York Times avait consacré un article au mois de janvier 2021, aux millionnaires qui ont perdu l’accès à leur fortune en Bitcoin.

Le programmeur Stefan Thomas fait partie des bitcoiners qui ont perdu l’accès à leurs Bitcoins. Thomas ne peut plus accéder à ses plus de 200 millions de dollars en BTC.

Thomas n’a plus que 2 tentatives sur 10 pour deviner le mot de passe de sa clé USB IronKey, qui contient la clé privée de son wallet BTC.

D’après les données de Glassnode, environ 3 millions de BTCsoit le 1/7 de l’offre totale de Bitcoin – sont perdus pour toujours.

Bitcoin se négocie à 40 450 USD au moment de la rédaction de cet article. Le BTC pourrait bientôt attaquer son ATH à 42 000 USD.

Malgré leur appétit gargantuesque, Grayscale et MicroStrategy auront du mal à acquérir 3 millions de BTC. Le réseau Bitcoin regorge donc de trésors perdus. Si un informaticien relevait le défi de cracker les wallets de ces BTC inaccessibles, et réussissait, il remettrait en cause toute la sécurité du réseau BTC et des autres blockchains. La police allemande pourrait avoir une mauvaise surprise en consultant le solde du compte saisi : un hacker peut-il réellement perdre bêtement le mot de passe pour accéder à son butin ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !