A
A

La Sécurité Intérieure US missionne la société blockchain Factom

sam 23 Nov 2019 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Maximilien Desbordes

Le département américain de la sécurité intérieure (DHS) a accordé une subvention de 197?292 dollars à la société Factom, une entreprise spécialisée dans la blockchain pour la mise en œuvre d’un système de sécurité. Ce système va servir à détecter les fraudes liées aux importations notamment celles des matières premières.

Renforcer le dispositif anti-fraude

Comme annoncé lundi par de le Département de la Sécurité Intérieure (DHS), Factom développerait une plateforme blockchain qui va faciliter la gestion des certificats et des licences associés aux importations de matières premières via un système ouvert assurant la provenance des informations d’identification délivrées. À ce propos, le directeur technique du programme d’innovation de la Silicon Valley du département a déclaré :

«?Les blockchains capables de fonctionner avec tout type de données sont très utiles pour les entreprises comme celles de la douane et de la protection des frontières des USA afin de s’assurer de l’origine des importations de matières premières.?»

Il poursuit en disant :

«?Factom nous aide à résoudre ce problème qui est à la fois commercial et technique. Ce système va assurer une interopérabilité internationale en adaptant ses produits existant comme Harmony à la prise en charge des nouvelles normes mondiales du World Wide Web Consortium. Il s’agit entre autres de la décentralisation et de la vérification des identifications.?»

Un partenariat qui n’est pas nouveau

Le DHS n’en est pas à son premier partenariat avec la société Factom pour élaborer des solutions basées sur la blockchain.

En effet, le département avait également accordé en juin dernier 192?380 dollars à Factom pour la mise en place d’un système de sécurisation des données provenant des caméras et autres capteurs des patrouilles aux frontières.

Par ailleurs, le Département de la Sécurité Intérieure a récemment accordé plusieurs subventions à des startups spécialisées dans la blockchain. Plus tôt ce mois, c’est la startup Digital Bazaar qui a reçu près de 200?000 dollars pour le développement d’une solution de gestion des identifiants.

La startup canadienne Mavennet Systems est également spécialisée dans la blockchain et a pour sa part bénéficié de 182?700 dollars. Elle était chargée de développer une solution destinée aux unités de la douane et celles des protections aux frontières pour suivre en temps réel les importations de pétrole et de gaz naturel en provenance du Canada.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Maximilien Desbordes avatar
Maximilien Desbordes

Ayant évoluer dans l'univers du jeu video pendant près de 5 ans, je suis un vrai Geek et c'est tout naturellement que je me suis tourné vers le monde des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !