La Serbie, un précurseur dans l’écosystème cryptomonnaie

jeu 17 Mar 2022 ▪ 20h00 ▪ 6 min de lecture - par Alexis Patin

Nichée au cœur des Balkans, la Serbie est un des pays novateurs en matière de cryptomonnaie et de développement d’outils blockchain. Son statut d’état hors UE lui a permis de rapidement s’intéresser à cette nouvelle technologie.

Une régulation efficace

La loi serbe sur les actifs numériques est entrée en vigueur à la fin du mois de juin 2021. Cette loi reconnaît les cryptomonnaies comme le bitcoin comme des actifs virtuels. Ses dispositions les définissent comme des enregistrements numériques de valeur qui peuvent être achetés, vendus, transférés et échangés. Déjà en décembre 2021 on comptait plus de 200 000 personnes tradant de la cryptomonnaie

Pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé depuis cette loi, Cointribune à eu la chance d’échanger avec deux experts du secteur, Dr Emilija Vukovic, présidente de la Serbian Blockchain Initiative (ainsi que de nombreux autres projets portant sur divers domaines), et Ivan Bjelajac, CEO et co-fondateur de MVP workshop et General Manager de Celsius Network Europe.

Tout d’abord, il est important de noter une différence entre la régulation serbe et celles de pays de l’UE ou d’Amérique du Nord. En effet, pour diverses raisons, dont une loi assez restrictive sur l’échange de monnaie étrangère, les compagnies serbes ont toujours eu du mal à utiliser des services de paiement internationaux comme PayPal ou Stripe. L’apparition de blockchains intégrant une monnaie comme Ethereum ou Solana fut accueilli comme une solution à un problème bien réel en Serbie. Ce qui n’était pas vraiment le cas dans les pays de l’Union européenne par exemple.

Ivan Bjelajac nous explique que cette loi fût adoptée grâce à une communication active entre les différentes parties prenantes du secteur serbe, avec un réel soutien politique et une volonté du ministère des Finances et de la Banque centrale. Cette coopération a permis à de nombreux investisseurs et compagnies de s’enregistrer légalement et rapidement, et de bénéficier d’une réglementation claire, avec une taxation à 15 % sur les gains. Parmi les différentes preuves de son adoption, le festival de musique Exit!, qui se tient en Serbie, accepte depuis Mai 2021 le paiement en bitcoins.

Quelques chiffres sur Celsius Network

Une communauté très active

La Serbie est porteuse d’environ 60 projets entièrement basés sur la blockchain, et une soixantaine d’autres utilisant en partie la technologie blockchain. Ces chiffres sont particulièrement impressionnants quand on se rappelle que la population tourne aux alentours de 6 millions.

Parmi les projets phares, on peut en citer notamment :

—   Tempus, un protocole de revenu fixe multi-chaînes. Tempus s’intègre aux protocoles de prêt, aux protocoles de jalonnement et aux agrégateurs de rendement, et permet aux utilisateurs de fixer ou de spéculer sur le rendement qu’ils génèrent ;

—   DeFi Saver, un tableau de bord unique pour créer, gérer et suivre vos positions DeFi ;

—   Solrise Finance, un protocole de gestion de fonds et d’investissement décentralisé sur Solana ;

—   Tenderly, une plateforme complète pour les développeurs Ethereum permettant de surveiller, d’alerter, de déboguer et de simuler des smart contracts en temps réel.

Parmi ces entreprises, on retrouve aussi des mastodontes, dont une grande partie de la programmation de Celsius Network, et des projets plus divers comme Metaslavs une collection NFT tournée autour de l’univers du « slav ».

La Serbie est bien un nid à développeur blockchain, l’héritage jugoslawien et la volonté de croître de ce pays lui ont permis de se spécialiser dans la programmation et le coding. Très rapidement des cours autour de la cryptomonnaie et de la technologie blockchain ont commencé à apparaître dans les nombreuses universités de Serbie.

La Serbian Blockchain Initiative

La SBI est tout ce dont un pays a besoin pour se développer dans cet univers hypercompétitif, une solidarité nationale qui fait briller ses experts et challenge sa communauté.

On peut lire sur leur site « Parmi nos membres figurent des entreprises qui investissent non seulement leurs ressources, leurs connaissances et leur expérience, mais aussi la motivation personnelle de leurs dirigeants. Nous croyons fermement que pour construire le meilleur environnement blockchain, les meilleures pratiques juridiques et une réglementation appropriée sont cruciales. »

Grâce à leurs services, il est possible de suivre des cours sur différents thèmes autour de la cryptomonnaie et la blockchain comme « Blockchain pour les managers — Comprendre la valeur commerciale de la blockchain » ou « Blockchain pour les avocats – Contrat intelligent ». Ce type d’initiative permet d’aligner les compétences sur divers domaines et favorise l’écosystème dans le pays.

Comme nous l’explique le Dr Emilija Vukovic, il y a une réelle volonté de connecter tous les acteurs de l’écosystème et de faire briller ensemble la Serbie au niveau international afin d’attirer des talents du monde entier.

Pour cela, rien de mieux que des évènements en ligne ou, lorsque les conditions sanitaires le permettent, en présentiel. Lors de ces évènements, de nombreuses compagnies serbes intéressées par la blockchain mais ne sachant pas par où commencer peuvent trouver les informations et contacts nécessaires pour développer cette branche technologique.

La SBI travaille directement avec les différentes parties prenantes du gouvernement afin d’accompagner la révolution blockchain, et de renforcer une régulation déjà avantageuse afin d’attirer des expatriés du monde entier dans un pays qui se veut un eldorado crypto au cœur de l’Europe.

La Serbie se transforme et bénéficie de son statut de pays entièrement souverain afin d’accélérer sa transition crypto, même si certaines compagnies préfèrent s’installer dans des pays encore moins taxés. La communauté serbes compte bien continuer à innover, attirer et créer.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Alexis Patin

Passionné de géopolitique, économie, cryptomonnaies, d’Eurasie et de voyages ! (le plus à l’est possible), crypto-trader depuis 4 ans.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 28 865,22 $ -1.09%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 768,52 $ -1.28%
DEFI (DEFIPERP) 3 187,10 $ -2.69%
MARKETS (ACWI) 90,71 $ 1.65%
GOLD (XAUUSD) 1 858,89 $ 0.46%
TECH (NDX) 12 276,79 $ 2.79%
CURRENCIES (EURUSD) 1,07 $ -0.15%
CURRENCIES (EURGBP) 0,848500 £ -0.26%
CRUDEOIL (USOIL) 113,46 $ -0.68%
IMM. US (REIT) 2 539,22 $ 0.05%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document