A
A

La Turquie lancera-t-elle sa livre digitale en 2021 ?

mar 29 Déc 2020 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Alors que de nombreux pays s’activent pour lancer une CBDC locale en 2021, un pays inattendu vient de rejoindre leur liste. Sans aucune annonce préalable, la Turquie vient en effet de surprendre tout le monde avec son intention d’effectuer les tests de sa monnaie numérique au second semestre de l’an prochain. Une nouvelle qui n’est pourtant pas bien reçue de l’opposition qui estime qu’il ne s’agit pas de la priorité pour relever l’économie du pays et une monnaie en chute libre.

Une politique naïve en partie motivée par le désir de rattraper le reste du monde                                                                                                                             

C’est au cours d’une séance avec les membres du parlement turc que Naci Ağbal -Gouverneur de la banque centrale de Turquie- a dévoilé la programmation des tests sur une CBDC locale. Le projet qui débutera au second semestre 2021 fait suite à la création de la Direction générale de l’innovation financière par la Banque centrale turque en novembre dernier. Celle-ci a été mise sur pied avec la mission de mener des travaux de recherche et développement sur les CBDC. Dans ses échanges avec les parlementaires, M. Ağbal déclara que la phase conceptuelle du projet était terminée.

Si le timing a de quoi surprendre, c’est beaucoup plus le bien-fondé de la démarche qui divise dans le pays. La mesure est en effet perçue comme un moyen désespéré de relancer la livre turque qui a enregistré cette année une baisse de 23 % par rapport au dollar.  « La politique de numérisation de la Turquie est en partie motivée par le désir de rattraper le reste du monde et par un sentiment de techno-optimisme : Si nous avons un problème social ou économique, et bien, peut-être que la réponse est ‘’passons au numérique’’, et le problème se résoudra de lui-même » déclara Medeni Sungur, le président du groupe de réflexion sur les médias de l’Institut de recherche et de médias numériques.

Un plan de relance pour la livre turque

Cofondateur de DEVA, un parti local de l’opposition, et ancien ministre turc de l’économie de 2002 à 2013 sous le président Erdoğan, Ali Babacan reste pessimiste quant à ce choix. « La monnaie numérique est passionnante, mais ce n’est pas ce qui sauvera la livre du pays » a-t-il déclaré. Plusieurs détails techniques viennent d’ailleurs corroborer cette affirmation. Une CBDC n’offre en effet aucune couverture contre l’inflation et les politiques des banques centrales contrairement au Bitcoin qui est décentralisé et basé sur une offre limitée.

Également cofondateur du parti DEVA, Alper Akalın rappelle d’ailleurs que la banque centrale du pays était soumise aux décisions du pouvoir en place. « Le bilan peu convaincant de la politique monétaire discrétionnaire du gouvernement turc va inévitablement sous-tendre sa CBDC, et elle sera donc soumise à une gouvernance arbitraire, tout comme la malheureuse monnaie du pays » a-t-il regretté.

Si tout le monde s’accorde à reconnaitre que le potentiel des monnaies numériques, certains envisagent d’autres pistes que celle de la CBDC. Il est ainsi demandé au gouvernement de lever l’interdiction qui pèse sur PayPal dans le pays alors que celle-ci soutient désormais le bitcoin.

.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !