L’Australie se dirigerait vers une arrivée massive des ETF adossés aux cryptomonnaies

ven 19 Nov 2021 ▪ 9h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Deux semaines après son lancement, le succès est déjà au rendez-vous pour l’ETF (ASX : CRYP) de BetaShares. Premier fonds négocié en bourse en Australie, le produit a battu des records pour un nouvel investissement géré sur l’exchange ASX. L’enthousiasme des investisseurs australiens pourrait conduire les sociétés à proposer cette fois-ci des ETF en cryptomonnaies sur l’ASX. Ce projet pourrait toutefois mettre du temps à se concrétiser en raison de la juridiction du pays.

Un ETF qui propose une exposition directe aux cryptomonnaies

Avec 42 millions de dollars d’actifs sous gestion en moins de deux semaines, l’ETF (ASX : CRYP) a prouvé la viabilité d’un fond négocié en bourse adossé aux cryptomonnaies. L’avènement de celles-ci permettra aux Australiens de s’exposer par exemple au bitcoin comme c’est déjà le cas aux États-Unis. Dans un récent rapport, l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) a reconnu la demande de produits d’investissement détenant des cryptomonnaies en Australie. Le régulateur a d’ailleurs donné le feu vert pour l’avènement de ce type de produit.

À ce stade, de nombreux émetteurs travailleraient avec l’ASX pour créer un ETF adossé à des cryptomonnaies. Un porte-parole de l’ASX a déclaré à l’Australian Financial Review : « Nous sommes très conscients du haut niveau d’intérêt des investisseurs pour les produits qui donnent accès à ces actifs. Nous suivons également de près les développements dans d’autres juridictions ». Plusieurs gestionnaires de fonds américains voudraient déjà conquérir le marché australien avec l’ambition de rééditer l’exploit réalisé par BITO. Lancé par ProShares, le premier ETF américain sur le bitcoin a récemment connu un volume d’échanges de 400 millions de dollars en une journée.

Des difficultés d’ordre juridictionnel

Devancé aux États-Unis par ProShares, VanEck espère être le premier à proposer un tel produit sur le marché australien. Il lui faudra tout de même faire face à une concurrence féroce guidée par le précurseur local, BetShares. Cosmos Asset Management figure également parmi les autres gestionnaires de fonds qui travaillent sur un ETF ASX adossé à des cryptomonnaies.

Toutefois, la juridiction du pays pourrait poser problème comme l’a mentionné un porte-parole de l’ASX. Alors que les différents gestionnaires de fonds souhaitent lancer un ETF Bitcoin au comptant, celui-ci n’est malheureusement pas autorisé en Australie. Aux États-Unis, Grayscale peine également à convaincre la SEC de la laisser convertir son trust dédié au bitcoin en ETF au comptant. Pour le moment, la seule juridiction qui gère un tel produit d’investissement est la Bourse de Toronto au Canada.

L’intérêt des investisseurs australiens pour les ETF adossés aux cryptomonnaies est un indicateur de la maturité du marché crypto local et l’adoption de ce type d’actifs dans le pays. Leur préférence pour l’ETF au comptant prouve d’ailleurs une envie de tirer un maximum de profit de leur investissement. Toutefois, les réticences affichées par les régulateurs devraient pousser les gestionnaires de fonds à lancer des ETF à terme pour satisfaire l’appétit des investisseurs locaux.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 54 570,25 $ -0.37%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 098,95 $ -0.03%
DEFI (DEFIPERP) 11 771,70 $ -2.61%
MARKETS (ACWI) 103,37 $ -2.44%
GOLD (XAUUSD) 1 791,76 $ 0.19%
TECH (NDX) 16 025,58 $ -2.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.9%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847380 £ 0.81%
CRUDEOIL (USOIL) 68,16 $ -12.63%
IMM. US (REIT) 2 733,76 $ -2.78%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email