NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Le Bitcoin (BTC) et l’hyperinflation guettent le Dollar

La FED aura imprimé a augmenté son bilan de 71 % pour la seule année de 2020. Il est passé 4200 milliards à plus de 7200 milliards. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’inflation vienne dévorer toute l’épargne que vous n’aurez pas mise à l’abri dans l’or ou le Bitcoin (BTC).

Pour quelques dollars de plus

Le dollar est toujours la première monnaie de réserve internationale. Il représente 60 % des réserves de change de l’ensemble des Banques Centrales, loin devant l’euro (20%) et le yuan (2%).

Le dollar est également utilisé pour 37.64 % des paiements, jute derrière l’euro (37.82%) alors que le yuan n’est qu’à 1.66 % (d’après les seules données SWIFT).

Cette domination monétaire offre un avantage massif aux États-Unis. L’utilisation du dollar par le reste du monde crée une demande artificielle qui maintient le taux de change du dollar élevé. Bien plus haut qu’il ne devrait l’être. La surévaluation du dollar est un nombre à deux chiffres. Probablement proche des 20 %, sinon plus.

La popularité de la monnaie US n’a rien d’un miracle. Elle est liée au fait que l’écrasante majorité des pays de l’OPEC n’acceptent que le dollar en paiement pour leur pétrole. Les pays qui refusent le dollar sont sous embargo (Iran, Venezuela)…

Pétrodollar illustration
Dépôts / Prêt – “J’ai besoin d’argent pour faire le plein

Et puisque l’oncle Sam imprime des billets à un rythme exponentiel, il est permis de se demander si ce privilège exorbitant va s’éterniser… Tout le monde sait (les Irakiens mieux que quiconque) que la valeur du dollar est surtout adossée à des tanks abrams et des chasseurs F-18. Mais imprimer à cette vitesse finira tôt ou tard par achever la poule aux œufs d’or.

Imaginez-vous que le taux d’inflation cumulé depuis 1913 (année de la création de la FED) est d’environ 2525 %. Cela signifie qu’un produit acheté pour 1 $ en 1913 coûterait plus de 26 $ en 2020. Officiellement…

Stimulus Package

Le confinement a fait exploser le chômage. De nombreux travailleurs indépendants sont au bord de la faillite et certains se suicident… Partout la psychose Covid permet aux gouvernements de faire exploser la dette (allocations chômage) et l’administration Trump n’est pas en reste. Les américains ont tous reçu un chèque de 1200 $ et un deuxième « stimulus package » est dans les tuyaux, qu’importe le prochain président des États-Unis.

Cet “hélicoptère monnaie” sera probablement plus large si Joe Biden s’installe dans le bureau ovale le 20 janvier. D’autant plus que c’est l’ancienne “colombe” de la FED, Janet Yellen, qui devrait être nommée secrétaire au Trésor (Ministre des Finances). Il y aura probablement autant de stimulus packages que de “vagues épidémiques”… En sachant que plus de 20 % de la masse monétaire M2 a été imprimée en 2020…

M2 inclut M1 (le Bilan de la FED comprenant notamment les billets de banques) plus l’épargne des américains. Ce graphique montre que, depuis le début de la crise Covid, nous ne sommes plus sur une progression linéaire mais exponentielle.

M2 Dollar
USA Masse monétaire M2 (20 % de la masse monétaire M2 a été imprimée en 2020)

La FED (tout comme la BCE) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque le gouverneur Charles Evans a récemment déclaré s’attendre à ce que les taux soient maintenus au plancher jusqu’en 2024. Or, le système étant ce qu’il est, maintenir les taux bas requiert de faire du “Quantitative Easing“. Pour le dire autrement, il faut faire marcher la planche à billets et racheter les dettes des États et des multinationales.

À vrai dire, les taux ne remonteront jamais à moins d’une très forte inflation. Cela tombe bien, c’est justement ce que la FED appelle de ses vœux…

Hyperinflation

Contrairement à ce que l’on croit, l’hyperinflation est rarement le résultat d’une impression trop importante de billets. Elle vient surtout de la pénurie (guerre, embargo) provoquant la rareté et donc la hausse des prix. Or, c’est exactement ce scénario qui est en train de se dérouler à cause du confinement. Que va-t-il se passer si l’on injecte des milliards d’aides dans une économie laminée par les faillites en cascade, où la production est à l’arrêt et les stocks épuisés ? Et que dire du fait que nous venons de franchir le pic pétrolier synonyme de croissance mécaniquement toujours plus faible ?…

Files sans fin d’américains allant chercher de la nourriture gratuite

Nous avons là le scénario idéal pour cette hausse des prix attendue comme le messie par la FED et qui permettrait d’empêcher l’écroulement du château de cartes de la dette. Rendez-vous compte qu’entre 1979 et 2020, les salaires des américains ont augmenté de 345 % pour le top 0.1 %, 160 % pour le top 1%, et seulement 26 % pour le 90 %… En sachant que les prix ont augmenté dans le même temps de près de 300 % ! Dit autrement, le pouvoir d’achat de la plupart des américains a déjà été divisé par 3 en l’espace de 30 ans.

Evolution des salaires USA par tranche de revenus
Évolution des salaires USA par tranches de revenus depuis 1979 / Source epi.org

L’inflation, en définitive, n’est pas autre chose qu’un défaut sur la dette ! Lorsque la FED et la BCE parviendront à leurs fins, l’inflation ne sera pas de 3 % ou 4 % par an mais de plus de 10 %! Nous sommes déjà autour de 5 % par an, contrairement à ce qu’avance l’INSEE. Oui, le pouvoir d’achat de votre épargne perd plus de 5 % par an. Et en grande partie à cause du prix de l’immobilier. Le prix d’un logement à Paris a été multiplié par trois en 20 ans… Telle est la dur réalité face à nos salaires qui n’ont absolument pas triplé en deux décennies… Retrouvez ici notre article sur la mascarade de l’INSEE.

Prix immobiliers France

Une inflation de 10 % par an signifie que nous ne serions plus très loin de l’hyperinflation. Le moment est véritablement venu de protéger votre épargne en la convertissant en Bitcoin. La cryptomonnaie affiche une hausse de 110 % depuis le début de la crise Covid. C’est tout même mieux que de perdre 5 % par an…

Taux de change USD/CNY

La Chine n’est plus confinée depuis longtemps. Il n’y a pas eu de « seconde vague » (ils ne doivent pas utiliser des tests PCR à 50 cycles…). L’économie chinoise est repartie sur des chapeaux de roues alors que l’Amérique s’enfonce dans la récession, divisée comme jamais par une élection frauduleuse.

Le problème, c’est que l’industrie US ne représente plus que 12 % du PIB contre 70 % pour la consommation. Cette société de consommation américaine est rendue possible en bonne partie grâce à un taux de change artificiellement élevé. Le dollar fort permet de se payer la production chinoise à vil prix… Mais malheur au billet vert si la Chine venait à cesser d’exporter en direction des États-Unis. L’inflation pourrait vite devenir hors de contrôle.

Industrie relative au PIB USA

La Chine ne peut néanmoins pas couper les ponts si facilement car elle a besoin de dollars pour acheter son pétrole… D’où son opération séduction auprès de l’Iran et ses efforts pour internationaliser sa monnaie. L’empire du milieu a promis plus de 2400 milliards de yuans à Téhéran pour moderniser son industrie pétrolière. Son espoir étant que les Perses acceptent le billet rouge malgré les menaces de représailles américaines…

La meilleure façon pour la Chine de réduire ses exportations vers les États-Unis est de laisser le yuan s’apprécier face au dollar. Elle pourra alors continuer de régler ses importations de pétrole tout en sevrant l’Amérique de produits finis (inflation). Cette tactique est d’ailleurs en place depuis la crise des subprimes et s’est accentuée depuis le début de la crise Covid avec une baisse de près de 9 % du taux de change USD/CNY.

USD/CNY
USD/CNY

Pour résumer, il faut surveiller de près USD/CNY et comprendre que le Bitcoin montera à mesure que la monnaie chinoise s’apprécie. Cette guerre monétaire sera source d’inflation aux Etats-Unis. Ce qui est de bon augure pour le Bitcoin dont l’inflation est inférieure à 2 % depuis le dernier halving.

ID2020

Le dragon chinois a tout récemment rappelé ses ambitions impérialistes lors de la signature (virtuelle) du traité de libre échange asiatique RCEP au Vietnam et les sommets virtuels des BRICS (Moscou), de l’APEC (Malaisie) et du G20 (Ryad).

La feuille de route de Pékin est simple. Il s’agit d’accélérer la mondialisation tout en faisant le nécessaire pour contenir le Covid. Pas un mot du Great Reset de Herr Klaus Schwab de Davos mais notons toutefois que Xi Jinping a demandé au G20 la mise en place d’un système mondial basé sur des QR codes permettant de contrôler l’état de santé des voyageurs afin de reprendre les vols internationaux. Dit autrement, nous nous rapprochons petit-à-petit de l’ID2020 de Bill Gates qui, intégrée aux CBDC, prépare l’enterrement de notre vie privée. Ne manquez surtout pas notre dernier papier à ce propos.

Un milliard de personnes n’ont toujours pas d’identité légale, mais une nouvelle application pourrait changer cela” (Comme si ceux qui n’ont pas d’identité pouvaient se payer un smartphone…)

La Chine est en avance dans la dystopie mais nos milliardaires comptent bien rattraper leur retard… La fin du Cash et cette fameuse « Digital Identity » (ID2020) que l’on veut nous vendre sous prétexte de nous protéger du Covid seront un nouveau jalon vers la société de surveillance totalitaire.

Les fortunés se ruent sur le Bitcoin ces derniers temps car ils sont bien placés pour savoir que cet écran de fumée sanitaire a donné le coup d’envoi d’une surveillance toujours plus intrusive de nos vies. Le Bitcoin est une protection contre l’inflation ET la fin du cash.

Les 20 000 $ ne sont qu’un pallier intermédiaire. L’inflation et la fin du cash vont amener la cryptomonnaie sur des niveaux beaucoup, beaucoup plus élevés.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo