Se connecter S'abonner

Cuba et les cryptomonnaies, une belle histoire qui s’écrit

Au cours de cette semaine, Cuba a déclaré que le pays autoriserait et réglementerait bientôt l’usage des cryptomonnaies. Cette disposition permettra de contourner les sanctions américaines qui rendent difficiles les transactions bancaires vers et depuis Cuba.

Cuba flag draped over a bitcoin cryptocurrency coin. 3D Rendering

La banque de Cuba change-t-elle sa perception des cryptomonnaies ?

Par le passé, les cryptomonnaies ont été utilisées pour contourner les contrôles de capitaux et pour rendre les paiements et les transferts plus efficaces. Pour cause, ils donnent la possibilité d’effectuer des opérations financières de manière anonyme et décentralisée.

Pour des « raisons d’intérêt socio-économique », la banque centrale de Cuba prévoit d’autoriser l’utilisation de certains actifs numériques pour les paiements. Mais pour que le secteur soit bien réglementé, l’institution distribuera des licences aux fournisseurs de services agréés.

Il ne faut pas pour autant penser que la banque change sa perception vis-à-vis des cryptomonnaies. En mai, elle avait mis en garde les Cubains à propos de la multiplication des systèmes d’investissement de type Ponzi basés sur les cryptomonnaies.

L’Amérique latine et sa passion pour les cryptomonnaies

En Amérique latine, l’intérêt qu’ont les pays pour les cryptomonnaies s’affirme de jour en jour. Au mois de juin, le Salvador est devenu le premier pays au monde à adopter le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale. Au Honduras voisin, le premier distributeur automatique de cryptomonnaies a été installé cette semaine.

Au Cuba, la cryptomonnaie avait déjà une base de partisans qui rêvaient de l’utiliser afin de contourner l’embargo commercial américain qui date de plusieurs décennies déjà. Cette sanction coupe les Cubains des systèmes de paiement internationaux et empêche le pays de mener des opérations commerciales avec l’extérieur.

Signe de la passion que les Cubains développent pour les monnaies numériques, des jeunes ont effectué des achats en ligne et investi en s’en servant. Du côté des entreprises, elles proposent d’envoyer des fonds aux Cubains en recourant à un système d’échange impliquant les cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies semblent se tailler une part considérable dans le secteur financier en Amérique latine. Après le Salvador, c’est au tour de Cuba d’afficher un intérêt pour l’utilisation des actifs numériques. En effet, la banque de Cuba a informé qu’elle prévoit de réguler l’usage des monnaies virtuelles. Cela permettra de contourner l’embargo des États-Unis qui pèse depuis des décennies sur le pays.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo