Le Nigeria est à deux doigts de se doter (vraiment) d’une CBDC

sam 02 Oct 2021 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Il semble que les bruits selon lesquels le Nigeria lancera sa propre CBDC ne sont pas des rumeurs. En effet, selon les dernières informations, la banque centrale du pays est prête à déployer sa monnaie numérique (CBDC). Ainsi, le Nigeria deviendra le premier pays africain à expérimenter ces monnaies. La plateforme web de la monnaie électronique est déjà fonctionnelle.

Faciliter le commerce pour le Nigeria

Avec une population de plus de 200 millions d’habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique. Alors, forcément, quand il a annoncé le lancement de sa CBDC, tous les regards se sont naturellement tournés vers lui. Le projet a d’ailleurs suscité un intérêt considérable dans le rang des habitants du pays. La preuve, le site internet qui y est dédié a reçu plus d’un million de visites quelques jours après son lancement.

Selon le site web, l’e-Naira est conçu pour « cultiver la croissance économique, fournir des transferts de fonds moins chers, limiter les comportements frauduleux et être sécurisé, entre autres avantages pour son utilisation ».

Pourquoi le Nigeria a-t-il décidé d’accélérer le processus de déploiement de la CBDC ? Plusieurs raisons peuvent être avancées. Cependant, il y en a une qui domine les autres : améliorer le commerce et montrer la voie à suivre au reste de l’Afrique. Selon le gouverneur de la banque centrale, Godwin Emefiele, le lancement des monnaies numériques « facilitera le commerce » pour la plus grande économie d’Afrique.

Des heurts, mais de l’espoir au final

Bien que les cryptomonnaies soient en passe de devenir légales au Nigeria, on ne peut pas dire que le chemin a été sans heurt. En effet, pendant longtemps, des autorités du pays se sont opposées aux actifs numériques. Elles ont interdit aux banques et aux institutions financières de faciliter les transactions basées sur les cryptomonnaies.

Toutefois, cette décision a été très mal perçue par la population, qui s’est largement soulevée contre les autorités. Sous le coup de la pression interne et externe, les autorités ont dû faire marche arrière. Aujourd’hui, le Nigeria est l’une des plaques tournantes des transactions en cryptomonnaies sur le continent africain.

L’entrée du Nigeria dans l’univers des CBDC est considérée comme une tentative de concurrencer les cryptomonnaies. Le but est de les empêcher de ‘’fragiliser la structure du système économique’’ du pays.

Au Nigeria, les monnaies électroniques pourraient devenir entièrement légales, à condition qu’elles soient approuvées par la banque centrale du pays. Justement, en parlant de la banque centrale, elle a récemment lancé un site internet pour être le porte-flambeau de son projet de création d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 376,73 $ 6.98%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 855,92 $ 1.73%
DEFI (DEFIPERP) 12 036,10 $ 2.09%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ 0.82%
GOLD (XAUUSD) 1 767,35 $ -1.56%
TECH (NDX) 15 146,92 $ 0.63%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842740 £ -0.59%
CRUDEOIL (USOIL) 82,47 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 666,33 $ -0.01%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.