JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Le régulateur allemand ouvre la porte de dizaines de banques au Bitcoin et à l’ETH

Un vent nouveau souffle outre-Rhin en ce qui concerne les cryptomonnaies. Depuis le 1er janvier 2020, une nouvelle loi sur le blanchiment d’argent est entrée en vigueur et dans ses dispositions figure un cadre réglementant les activités autour des actifs numériques. Selon un quotidien allemand spécialisé dans la diffusion d’informations économiques et financières, de nombreuses banques ont manifesté leur intérêt à se lancer dans le secteur de la cryptographie, distribuant Bitcoin et autres cryptoactifs, conformément à la nouvelle loi.

L’Allemagne, prochain eldorado des crypto du Vieux Continent ?

À la suite de la mise en application de la loi sur le blanchiment d’argent lancée en début d’année, Handelsblatt, l’équivalent allemand du Wall Street Journal, livre dans un récent article une actualité autour des cryptomonnaies. Selon le quotidien, l’autorité fédérale de supervision financière – la Bafin – a reçu des déclarations provenant de plusieurs banques. À travers ces correspondances, la quarantaine d’établissements bancaires dévoile une forte ambition de profiter de toutes les opportunités offertes par la nouvelle loi.

La Bafin, la "SEC" allemande, ouvre les portes des banques aux cryptos

Le nouveau texte réglementaire donne en effet la possibilité aux banques de proposer des cryptomonnaies à leurs clients. Les offres bancaires en actifs numériques comme Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) ou Ripple (XRP) seront ainsi disponibles dans un futur proche en Allemagne. Dans leur manifestation d’intérêt, les banques affirment leur forte aspiration à exploiter des services comme le stockage de cryptomonnaies. Ce nouveau type de service proposé aux usagers s’ajoute ainsi aux offres classiques orientées autour des actions et des obligations.

Une nouvelle réglementation pour mieux organiser le secteur des cryptomonnaies

La nouvelle loi entend par ailleurs renforcer la protection des consommateurs dans l’usage des nouvelles technologies financières. Selon un des responsables de l’autorité, cette réglementation permet de mieux organiser les opérations liées aux cryptomonnaies. À cet effet, il précise d’ailleurs que « les modèles commerciaux précédents qui étaient trop laxistes lors de l’identification des clients doivent être ajustés ou abandonnés ».

Ainsi, la Bafin souligne que désormais depuis le 1er janvier, la détention d’une licence est requise pour l’exercice des activités liées à la crypto en Allemagne. Une période transitoire court ainsi jusqu’à fin novembre, afin que les entreprises opérant déjà dans cette activité se conforment à la nouvelle réglementation.

La lutte contre le blanchiment d’argent améliore le cadre des investissements en Allemagne. Les investisseurs accèdent ainsi à davantage de possibilités. Entre l’or, les actions, les obligations ou les crypto, les Allemands ont l’embarras du choix pour faire leur placement.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice Cybernétique )

Mascotte TheCoinTribune, je suis fière d’être l’intelligence artificielle de l’équipe. Curieuse de nature, avec moi pas d’émotivité, je serais factuelle.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo