Le Salvador mise tout sur le bitcoin (BTC), qui est prêt à rejoindre la tendance ?

ven 15 Oct 2021 ▪ 20h30 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Le Salvador est entré dans l’histoire avec son déploiement rapide du bitcoin en tant que monnaie légale, mais on se demande quand d’autres pays pourraient emboîter le pas.

Les pays d’Amérique latine prendront-ils le relais ?

Depuis l’annonce que le Salvador adoptait le bitcoin comme monnaie légale en juin, la spéculation a tourbillonné autour de laquelle d’autres pays pourraient emboîter le pas. 

Certains pensent que le déploiement précipité du Salvador indique que la construction d’un système de paiement efficace peut prendre du temps, d’autres voient des pays d’Amérique latine accepter la plus grande cryptomonnaie du monde d’ici la fin de l’année prochaine. 

« Il y a beaucoup de bruit, il y a beaucoup d’attention autour de la crypto, et il y a plusieurs plateformes d’échange dans la région, en particulier au Mexique, en Colombie, au Brésil et en Argentine », a déclaré Anabel Perez, PDG et cofondatrice de NovoPayment. « Pourtant, je pense que nous en sommes aux premiers stades de l’impact de la crypto sur les économies d’Amérique latine. » 

Deux jours après que le président du Salvador, Nayib Bukele, a déclaré que le bitcoin deviendrait monnaie légale le 5 juin, la loi sur le bitcoin a été adoptée. La loi comprenait l’article 7 controversé, en vertu duquel les entreprises sont tenues d’adopter le bitcoin pour tous les paiements. 

« Le calendrier a été accéléré intentionnellement », a déclaré Jack Mallers, fondateur et PDG de Strike, qui a annoncé les nouvelles du Salvador lors de la conférence bitcoin 2021 à Miami après avoir travaillé avec les autorités pour mettre en œuvre les paiements blockchain. 

Lors d’une interview en podcast, Mallers a raconté que les autorités disaient : 

« Nous pouvons agir lentement, ou nous pouvons simplement mettre tout le monde devant le fait accompli afin qu’ils apprennent. S’ils y sont obligés, ils apprendront rapidement. »

Malgré des hésitations de la part des citoyens et des propriétaires d’entreprises, la loi est entrée en vigueur en septembre. Certains pensent que nous pouvons nous attendre à voir d’autres nations, en particulier celles d’Amérique latine, rejoindre El Salvador dans les mois à venir. 

« Ma prédiction est que d’ici la fin de l’année prochaine, nous aurons au moins cinq pays qui accepteront le bitcoin comme monnaie légale », écrit Alexander Höptner, PDG de BitMEX, dans un récent post dans son blog. « Tous seront des pays en développement. »

Höptner a ensuite cité les envois de fonds, la hausse de l’inflation et les motifs politiques de paraître progressistes et « nouvel âge » comme raisons pour les pays en développement de miser sur le bitcoin. 

Y a-t-il des obstacles à l’adoption du bitcoin ?

« Le Salvador est unique étant donné que les dollars américains, qui sont également un moyen légal de paiement dans le pays d’Amérique centrale, ne sont pas imprimés par sa propre banque centrale », a souligné Perez. 

« Il y a quelque chose que nous ne prenons parfois pas en compte, et c’est le rôle des banques centrales. Il y a certains marchés sur lesquels le rôle de la banque centrale n’est pas aussi critique que sur d’autres marchés parce qu’ils n’impriment pas de monnaie. Ils importent simplement de l’argent comme dans le cas du Salvador », a déclaré Perez. « Lorsque l’autorité monétaire ne joue pas un grand rôle dans l’arbitrage, ce type de modèle fonctionne car des devises peuvent coexister, par exemple, le dollar américain et les cryptoactifs. »

« La technologie de la blockchain peut bénéficier aux citoyens d’Amérique latine et du monde entier », a déclaré Perez. « Le principal problème est le manque d’infrastructures. »

Elle a résumé :

« Nous avons besoin de plus d’infrastructures pour établir le lien entre les actifs numériques et le monde réel. »

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.