Se connecter S'abonner

Le Trésor américain blacklist une autre adresse Bitcoin (BTC) pour terrorisme

Le département du Trésor américain (en anglais : United States Department of the Treasury) a annoncé la mise en place de nouvelles sanctions contre Farrukh Furkatovitch Fayzimatov, accusé de travailler avec des terroristes en Syrie. Son compte Bitcoin (BTC) a été mis sur liste noire. Selon le département du Trésor américain, le suspect a sollicité des dons pour un groupe militant impliqué dans la guerre civile syrienne.

Soldiers against a sunset

Une adresse Bitcoin surveillée et une interdiction de transactions financières aux États-Unis

Ce mercredi 28 juillet, le Bureau du contrôle des actifs étrangers (OFAC) du département du Trésor américain a annoncé avoir ajouté un « collecteur de fonds et un recruteur de terroristes basés en Syrie » à sa liste noire de ressortissants appartenant à un réseau terroriste. Il s’agit de Farrukh Furkatovitch Fayzimatov, un citoyen du Tadjikistan âgé de 26 ans, qui a été reconnu comme principal collecteur de fonds et recruteur terroriste d’une organisation syrienne.

L’information, transmise via un communiqué de presse du département d’État, allègue et soutient que Farrukh Furkatovitch Fayzimatov utilise les réseaux sociaux pour « publier de la propagande, recruter de nouveaux membres et solliciter des donations à Hayat Tahrir al-Sham (HTS, Organisation de Libération du Levant en français, NDLR) ». L’organisation est connue pour son implication, en tant que groupe rebelle et djihadiste, dans la guerre civile syrienne.

Le communiqué de presse précise que l’adresse Bitcoin du suspect fait également l’objet d’une surveillance active de la part des services de renseignement du département du Trésor. Cependant, l’institution n’a pas précisé si l’adresse avait été impliquée dans d’éventuelles transactions liées au groupe terroriste.

Le Bureau du contrôle des actifs étrangers du Trésor ajoute régulièrement de nouvelles adresses cryptographiques à sa base de données des « ressortissants spécialement désignés » (Specially Designated Nationals And Blocked Persons List, SDN). Ces adresses font l’objet d’un suivi et d’une surveillance accrue de la part de l’institution américaine. Ces personnes identifiées par les services américains ont pour interdiction d’effectuer des transactions financières aux États-Unis ainsi qu’avec les Américains.

De la même manière, les entreprises basées aux États-Unis qui réalisent des transactions avec ces personnes sont passibles de lourdes amendes.

L’OFAC a commencé à ajouter des adresses crypto à sa liste de personnes sanctionnées depuis l’année 2018. Cette liste est majoritairement composée de trafiquants de drogue internationaux, de pirates russes et nord-coréens et de collecteurs de fonds terroristes.

Le wallet appartenant à Fayzimatov a effectué 24 transactions sur la blockchain Bitcoin. Le wallet, qui est désormais vide, a reçu et envoyé environ 0,25 Bitcoin au total.

Plus d’actions
Partagez

Passionné de la finance et des investissements de demain, je déniche sur le web les dernières tendances (et les dernières infos) en matière de cryptomonnaies et de calcul de risque. De nature curieuse, je fouille et arpente les médias anglophones à la recherche de news à croquer. Mon objectif ? Proposer des informations synthétiques vérifiées et de qualité pour éclairer ceux qui désirent s’aventurer dans le monde des cryptoactifs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo