A
A

Légalisation du Bitcoin (BTC) : Le Sénat américain examinera un projet de loi basé sur l’expérience salvadorienne

jeu 24 Mar 2022 ▪ 8h30 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Trois sénateurs américains ont eu l’audace d’introduire le projet de loi « Accountability for Cryptocurrency in El Salvador (ACES) Act ». Il s’agit de James Risch (Idaho), Bill Cassidy (Louisiana) et Bob Menendez (New Jersey). À noter que ce projet de légalisation du bitcoin a été adopté par un comité hier, rendant le président du Salvador rouge de colère.

légalisation du bitcoin

États-Unis, enfin un projet de légalisation du Bitcoin ?

Après la validation par un comité de ce projet de loi « ACES Act », l’ensemble du Sénat américain tranchera sur le sujet d’ici peu. Est-ce le premier signe de la légalisation du Bitcoin dans le pays de l’Oncle Sam ? Ou bien un autre point crucial dans son avancée vers la régularisation des cryptomonnaies ?

En tout cas, le Sénat veut tirer des leçons de l’expérience du Salvador avant de faire quoi que ce soit. Le Salvador étant le premier pays à procéder à la légalisation du BTC en 2021.

James Risch, sénateur de l’Idaho, explique :

« Alors que le Salvador a adopté le bitcoin comme monnaie légale, il est important que nous comprenions et atténuions les risques potentiels pour le système financier américain. »

Dans un communiqué sorti mercredi, il a ajouté que la législation du Bitcoin exigerait l’atténuation des risques. Ces derniers peuvent inclure l’autonomisation potentielle de la Chine ou encore les organisations criminelles. Risch pense que cette mission revient aux agences fédérales comme les départements d’Etat et du Trésor.

Dans le cadre de ce projet de loi, les États-Unis devront surveiller les envois de fonds en provenance du Salvador.

Nayib Bukele, pas content du tout

Le président du Salvador, pionnier mondial de la légalisation du BTC, n’a pas manqué de réagir face à cette remarque. Comme à l’accoutumée, il n’hésite pas à user de Twitter pour manifester ses réactions.

« Jamais dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pensé que le gouvernement américain aurait peur de ce que nous faisons ici », s’étonnait-il.

Étiez-vous au courant que le Salvador a choisi la légalisation du Bitcoin l’automne dernier ? Ce qui fait que la reine des cryptomonnaies est devenue une monnaie légale dans ce pays de l’Amérique centrale. Parallèlement à cela, Nayib Bukele a lancé un portefeuille, Chivo, qu’il a garni d’actifs pour inciter l’utilisation du bitcoin.

Dernièrement, M. Bukele a annoncé que son pays lèverait 1 milliard de dollars par l’émission d’obligations adossés à des bitcoins. Malheureusement, ce projet prévu commencer mi-mars a connu un retard.

Nayib Bukele a vu dans la légalisation du bitcoin le salut financier. Est-on en mesure de tirer des leçons de l’expérience salvadorienne en matière d’adoption de cryptomonnaies ? En tout cas, le Sénat américain semble approuver l’idée. Vigilance oblige, les Américains se contentaient jusqu’à présent à observer, et à se pencher beaucoup plus sur les régulations. Mais avec des sénateurs et politiciens pros-bitcoin comme Lummis, cette lenteur sera vite oubliée en hauts lieux.

Source : Coindesk

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !