Les Banques US pourront gérer du Bitcoin (BTC) et offrir des services Crypto

ven 24 Juil 2020 ▪ 7h32 ▪ 4 min de lecture - par Hellmouth Banner

Il est des décisions historiques, même si elles semblent s’inscrire à contre-courant de la tendance. A la surprise générale, l’OCC, l’agence américaine en charge de la politique bancaire et monétaire US vient de faire savoir que les Banques fédérales pourraient désormais proposer des services de garde et de gestion en Bitcoin et crypto-actifs au bénéfice de leurs clients.

Les Banques américaines sur le chemin de Bitcoin

L’agence gouvernementale Office of the Comptroller of the Currency (OCC) vient de publier un communiqué qui claque comme un coup de tonnerre dans le ciel monétaire américain. Ce communiqué clarifie les conditions dans lesquelles les banques nationales, et les organismes en charge de l’épargne seront désormais en capacité de proposer des services de garde de Bitcoin et de Crypto. Les amateurs de conjectures analyseront avec intérêt certains termes du communiqué de presse officiel, et notamment le passage qui explique que « les services de garde crypto pourront aller au-delà de la simple détention passive de « clés » ».

Le sous-entendu d’une telle précaution sémantique laisse entrevoir un avenir où les banques traditionnelles seraient en capacité de proposer des services d’exchange ou l’intégration de Bitcoin et autres devises crypto dans leur panel de produits d’investissements plus traditionnels.

Disrupter Coinbase

Difficile de ne pas constater que la guerre des cartes de paiement Bitcoin fait rage en cet été 2020. La démonstration que ‘ »l’or numérique » converge de plus en plus avec les dispositifs traditionnellement bancaires. Sur le fonds, les acteurs majeurs de l’industrie crypto se rêvent aujourd’hui en futurs géants incontournables de la Finance 2.0. On pensera notamment à Coinbase, dont les ambitions d’introduction en bourse sont le secret estival le moins bien gardé de l’industrie.

Or, pendant que les plateformes crypto se voient bien remplacer in fine les banques, ces dernières ont parfaitement conscience des manœuvres en cours et de toutes les potentialités de croissance de la crypto-économie balbutiante. Ainsi, la démarche de l’OCC ne doit pas se comprendre comme une initiative hors-sol d’une agence gouvernementale prise d’une envie subite de modernité, mais comme le résultat d’opérations de lobbying parfaitement calibrées : les banques veulent se lancer dans le « business Bitcoin », et ne pas être les grandes perdantes de l’émergence de la Finance Décentralisée.

L’OCC accompagne donc simplement le mouvement :

« Des coffres-forts aux chambres fortes virtuelles, nous devons veiller à ce que les banques puissent répondre aux besoins de leurs clients en matière de services financiers aujourd’hui. Cette position clarifie le fait que les banques peuvent continuer à satisfaire les besoins de leurs clients pour la sauvegarde de leurs actifs les plus précieux, qui aujourd’hui pour des dizaines de millions d’Américains inclut Bitcoin et les cryptomonnaies ».

Brian P. Brooks, directeur de l’OCC

S’il est toujours délicat d’établir des corrélations dans notre bouillonnant écosystème crypto, il sera cependant tentant de voir dans le regain de forme du cours de Bitcoin de ces dernières heures, la démonstration d’un accueil chaleureux de la nouvelle par le marché. Les plus maximalistes s’inquiéteront de cette nouvelle incartade des acteurs les plus traditionnels de la finance dans un Bitcoin supposé conserver une forme de subversivité, voire de clandestinité. Les plus pragmatiques rappelleront que le destin de Bitcoin était déjà verrouillé dès l’instant où la spéculation s’est introduite dans l’équation.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Hellmouth Banner

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.