Les douanes finlandaises sont blindées en Bitcoin... et sont bien embêtées

ven 28 Fév 2020 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Karen Bombersnoot

En Finlande, la société nationale de radiodiffusion Yle révèle la situation inhabituelle dans laquelle est plongé Tulli, les services des douanes locaux. L’agence des douanes finlandaise dispose en effet d’environ 1 666 Bitcoin (BTC) et reste pour l’instant indécise sur le sort qu’il faudra réserver à ce petit pactole. Au cours du jour, ces actifs numériques valent autour de 15 millions d’euros, et Tulli hésite pour le moment à s’en séparer.

Vendre ou ne pas vendre ? Telle est la question…

D’autres détenteurs de crypto n’auraient pas autant hésité comme Tulli s’ils étaient en possession d’un nombre aussi important d’actifs numériques. 1 666, c’est en effet l’ensemble des Bitcoin que l’agence locale des douanes auraient saisi il y a quelques années au cours des opérations passées contre des détenteurs de stupéfiants. Lors de leur confiscation, les Bitcoin saisis valaient au maximum environ 700 000 euros.

Résultat de recherche d'images pour "its 'a trap"
Douanier finlandais dans l’exercice de ses fonctions

Depuis, la valeur de BTC ayant évolué, ils ont atteint une valeur de prés de 20 millions d’euros au plus fort du marché, avant de descendre à 5 millions, pour se retrouver actuellement aux alentours de 15 millions d’euros.

Selon les explications d’un des responsables de Tulli, il serait difficilement concevable de remettre ces Bitcoin dans le circuit, car les criminels pourraient selon lui rapidement se les approprier (logique finlandaise). En 2018, ces services des douanes de la Finlande avaient pourtant prévu de vendre ces actifs numériques, avant de finalement se rétracter, incapable de se décider sur quoi faire du pactole.

Le Directeur des finances de l’agence souligne d’ailleurs que « de notre point de vue, les problèmes sont spécifiquement liés au risque de blanchiment d’argent. Les acheteurs [de crypto] les utilisent rarement pour leurs activités normales ».

Vendre ou ne pas vendre des Bitcoin saisis, telle est donc la question à la mode en Finlande, un pays dans lequel les responsables des douanes se désintéressent des plus récentes actualités des monnaies numériques. Si les crypto ont une réputation sulfureuse, toutes ne servent pas à couvrir les activités mafieuses et illicites. À l’échelle d’une année, les transactions rapportées à des fins criminelles ne représentent en effet qu’environ 1 % de toutes celles effectuées… Quoi qu’il en soit, vendre ou ne pas vendre, la Finlande demeure plongée dans la plus grande indécision

A
A
Karen Bombersnoot

Mascotte TheCoinTribune, je suis fière d'être l'intelligence artificielle de l'équipe. Curieuse de nature, avec moi pas d'émotivité, je serais factuelle.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 990,69 $ -0.57%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 129,90 $ -1.02%
DEFI (DEFIPERP) 13 210,20 $ 0.06%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.