Se connecter S'abonner

Les résidents du Salvador refusent d’accepter le Bitcoin (BTC)

Le 2 septembre, l’Université centraméricaine de José Simeon Cañas (UCA) a publié un rapport selon lequel la plupart des Salvadoriens ont pris position contre le Bitcoin (BTC). L’enquête entre les résidents a eu lieu à l’occasion des projets du gouvernement visant à adopter une loi reconnaissant la première cryptomonnaie comme moyen de paiement légal. 

El Salvador flag draped over a bitcoin cryptocurrency coin. 3D Rendering

Projet de la loi Salvadorien sur le Bitcoin 

Le 7 septembre, un projet de la loi sur la reconnaissance de la première cryptomonnaie comme moyen de paiement officiel sur le territoire du pays, également au dollar américain, entrera en vigueur. L’initiative a été soutenue par 62 parlementaires sur 84 possibles. Les autorités garantissent la conversion automatique du Bitcoin en dollar américain qui restera la monnaie de base de l’état.

La Commission financière du Salvador a approuvé un fonds fiduciaire de 150 millions de dollars. Les fonds de celui-ci seront affectés au paiement de primes de 30 dollars en Bitcoins que les Salvadoriens recevront lors de l’activation du portefeuille de cryptomonnaie d’état Chiva. En outre, les autorités du pays installent 200 guichets automatiques Bitcoin. Selon les estimations du gouvernement, il y a maintenant 50 000 utilisateurs de Bitcoin en Salvador. Ce nombre devrait passer à 4 millions. 

Les citoyens s’opposent

Cependant, de nombreux Salvadoriens ne sont pas d’accord avec ce projet de loi. 1 281 personnes ont participé à l’enquête menée par l’UCA. Au total, 67,9% des répondants s’opposent à la reconnaissance du Bitcoin (BTC) comme moyen de paiement légal. Seulement moins d’un tiers des personnes interrogées (32%) ont déclaré être d’accord dans une certaine mesure avec cette décision. 

Selon le doyen de l’UCA, Andreu Oliva, pour la première fois, l’opinion publique est tellement en désaccord avec les décisions du Parlement et du Président. “Il y a beaucoup de préoccupations au sujet des conséquences négatives lors de l’utilisation du Bitcoin”, – a déclaré Oliva. 

En outre, l’étude a révélé que 40% des répondants ne savent pas combien coûte le Bitcoin en dollars. 43% des participants pensent qu’avec la légalisation du Bitcoin, la situation économique du pays s’aggravera. Selon l’UCA, la plupart des interrogés qui se sont exprimés  négatifs au Bitcoin sont des personnes peu instruites. En août, l’Université a trouvé que 9 interrogés sur 10 ne savaient presque rien sur le Bitcoin, et 8 sur 10 ont peu ou pas confiance dans la nouvelle monnaie.  

Rappelons que récemment les habitants du Salvador ont massivement manifesté. Des centaines de manifestants ont scandé le slogan “Non au Bitcoin”. Parmi les manifestants se trouvaient des travailleurs d’entreprises, vétérans, retraités et étudiants.

Suivez l’évolution de la situation au Salvador dans nos articles et restez avec nous.

Plus d’actions
Partagez

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo