Se connecter S'abonner

L’Etat du Belarus convoite les avoirs criminels en cryptomonnaies et Bitcoin

Le Belarus…, petite vérification si on avait déjà écrit un article sur ce pays : Non, je n’en trouve pas mais, je me trompe peut-être ! Le pays fait parler de lui aujourd’hui, avec l’intention de ses autorités de créer les conditions réglementaires pour pouvoir saisir le Bitcoin et les cryptomonnaies impliquées dans des affaires criminelles.

Agent double crypto : Autorisation de saisir

Une autorité étatique Biélorusse (Belarus) se bat pour obtenir l’autorisation de saisir les cryptomonnaies, notamment le Bitcoin (BTC) avec son image sulfureuse de Bad Coin, dans le cadre d’enquête sur des affaires criminelles.

Le Comité d’Enquête de la République prévoirait de soutenir cette initiative juridique qui leur accorderait ce pouvoir de saisie.

Selon Ivan Noskevich, Chef du Comité d’Enquête, le Comité a rencontré par le passé des problèmes lors de l’enquête sur des affaires criminelles impliquant des cryptomonnaies. 

Résultat de recherche d'images pour "Ivan Noskevich"
Et en Biélorussie, les problème on les règle. (Ivan Noskevich)

Le comité a ainsi proposé la révision de la loi concernant la procédure pénale en vigueur au Belarus, afin de lui permettre de saisir Bitcoin et cryptomonnaies reliées à des infractions : « Nous avons déjà rencontré de tels cas auparavant… J’espère que les législateurs écouteront l’avis de la commission d’enquête et que de tels amendements seront introduits dans la loi sur la procédure pénale. »

Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, avait légalisé les cryptomonnaies dans le pays en 2017 mais, la Biélorussie n’est pas connu pour être un pays crypto-actif – j’espère que vous avez saisi le jeu de mots – jusqu’à aujourd’hui.

Adjugé à … Le Bitcoin à l’état de simples marchandises

Les autorités US elles, n’y vont pas par quatre chemins : l’US Marshall avait organisé le jour de la Saint Valentin de cette année – ce qui rend la chose encore plus marquante, non ? –  une vente aux enchères publiques de plus de 4 400 BTC provenant de saisies judiciaires et administratives.

En 2019, les British avaient mis aux enchères plus de 6 000 BTC confisqués.

Les cryptomonnaies servent-elles l’intérêt de certains criminels ? OUI. Les cryptos sont-elles des actifs criminels ? On demande une comparaison entre le montant de fiat vs crypto utilisés par les bandits en tout genre. Qu’un pays comme la Biélorussie veuille se doter d’un cadre légal pour saisir des cryptos obtenues via ou utilisées dans des transactions illégales, est à tout à fait normal. Il ne faudrait pas que le monde se mette à penser que le crime paie – même si la réalité est peut-être beaucoup plus complexe.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés