L'Etat islamique abandonne Bitcoin pour Monero pour ses récoltes de dons

mer 01 Juil 2020 ▪ 9h30 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Nous devons mobiliser tous les moyens dont nous disposons pour éradiquer ce fléau terroriste que sont les cryptomonnaies, qui portent aujourd’hui atteinte à la sécurité de notre pays, à la sécurité de l’humanité : ah ! Ce discours que certains chefs d’institution étatique de rêvent de prononcer ou d’entendre un jour. Avec un ISIS qui a jeté son dévolu sur Monero (XMR) après l’avoir fait pour Bitcoin (BTC) il y a quelques années, l’image des cryptomonnaies va encore en prendre un coup.

ISIS se met au Monero

L’un des sites de l’Etat Islamique de l’Iraq et de la Syrie, l’ISIS, indique que l’organisation terroriste acceptait désormais des dons en Monero

ISIS opère actuellement principalement au Nord du Nigéria et dans la région du Sinaï, en Egypte.

Le site web utilisé comme un outil de propagande, est destiné à faire connaître les actions de l’organisation.

L’acceptation de Monero est en vigueur depuis le 21 juin 2020, comme le souligne la compagnie Whitestream, spécialiste de l’information et de l’intelligence blockchain, une information également confirmée par Cointelegraph.

ISIS acceptait déjà Bitcoin comme moyen de paiement, depuis décembre 2017. Cependant, comme le souligne un tuto publié sur le site, Monero est un moyen de paiement plus sûr – notamment pour les criminels – avec des transactions difficilement traçables.

Whitestream a révélé que les fonds consolidés d’ISIS s’élevaient à 0,295 BTC, soit environ 2 700 USD.

ISIS aurait également effectué des tests pour utiliser des applications de communication basées sur la blockchain.

Des affinités cryptos avec le terrorisme ?

Les régulateurs ont adopté de nombreuses mesures pour empêcher que ce type de scénario ne se produise. Une récente étude publiée par Chainalysis, réfute toutefois l’hypothèse selon laquelle les cryptomonnaies joueraient un rôle important dans le financement du terrorisme.

Chainalysis estime que moins de 10 000 USD en cryptos, ont été récoltés dans le cadre de ce type de campagne de financement du terrorisme.

Chainalysis indique également qu’il est peu probable que les cryptomonnaies aient été utilisées pour thésauriser les profits liés à la vente de pétrole par les organisations terroristes.

La régulation par un pouvoir central tout puissant justifiée par l’image criminelle des cryptos : Chainalysis réussira-t-il à faire entendre sa voix pour nuancer les interprétations ? Pour la cryptosphère, le défi est maintenant de retourner les avantages de la blockchain contre les organisations terroristes opportunistes.

A
A
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 62 270,42 $ 0.38%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 797,58 $ 1.41%
DEFI (DEFIPERP) 11 698,90 $ 0.11%
MARKETS (ACWI) 103,69 $ 0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 776,41 $ 0.67%
TECH (NDX) 15 300,89 $ 1.02%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.43%
CURRENCIES (EURGBP) 0,843370 £ -0.22%
CRUDEOIL (USOIL) 83,44 $ 1.41%
IMM. US (REIT) 2 672,59 $ 0.23%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.