Se connecter S'abonner

L’histoire de la double vente aux enchères d’une lettre de Steve Jobs

Un entrepreneur brûlait d’envie de savoir si les objets de collection de Steve Jobs suscitent plus d’intérêt dans l’espace numérique que dans le monde physique. Pour être fixé, il s’est proposé de mettre aux enchères une demande d’emploi de M. Jobs qui date de 1973.

Steve Jobs

« Tester cela avec un morceau d’histoire de l’entrepreneur le plus influent »

Avant que Steve Jobs ne rejoigne la société de jeux vidéo Atari en tant que technicien, il a dû faire une demande d’emploi. Dans une annonce, Olly Joshi de Winthorpe Ventures a fait savoir que la société Snoofa mettra aux enchères ce document du PDG et cofondateur de Apple.

Parallèlement, Rarible, la marketplace numérique, fera une vente aux enchères de la version numérique du document sous forme de NFT. Le but de cette double vente ? M. Joshi veut voir quelle version du document attirera le plus d’enrichisseurs et laquelle sera vendue au prix le plus élevé.

M. Joshi a déclaré qu’il souhaite que cette vente aux enchères devienne une fenêtre sur la valeur qu’ont les objets de collection, qu’ils soient numériques ou physiques. « Tester cela avec un morceau d’histoire de l’entrepreneur technologique sans doute le plus influent de notre temps est très spécial », a déclaré Olly Joshi. « Cela ouvrira-t-il un tout nouveau marché pour les objets de collection décentralisés, ou verrons-nous un monde dans lequel les deux peuvent coexister ? ».

Les participants aux ventes aux enchères disposeront de diverses options en fonction de la formule qu’ils choisiront. Pour les personnes qui opteront pour l’objet NFT, seuls les paiements en cryptomonnaies seront acceptés. En revanche, pour le document physique, il sera possible de faire un paiement en Ethereum (ETH) ou en monnaie fiat.

La demande d’emploi de Steve Jobs établie en 1973. Source : Olly Joshi.

Une heure qui n’est pas choisie au hasard

Les deux ventes aux enchères ont commencé le 21 juillet 2021 à 9 h 41 PST et se termineront le 28 juillet. Cette heure n’a pas été choisie au hasard. Elle correspond à l’heure à laquelle Apple lance habituellement ses nouveaux produits sur le marché. En outre, c’est l’heure à laquelle le 9 janvier 2007, Steve Jobs avait présenté le premier iPhone, lors de la convention Macworld.

D’après le cofondateur de Rarible, Alexander Salnikov, « ce format unique de vente aux enchères permettra de vérifier où se trouve la valeur ». « Venant d’un milieu technologique, je me bats évidemment du côté de la NFT. Que la meilleure application Jobs gagne !», a-t-il ajouté.

Qu’adviendra-t-il des bénéfices générés par la vente aux enchères ? Selon M. Joshi, un pourcentage des fonds sera reversé entre autres à One Laptop Per Child (OLPC).

Même mort, Steve Jobs continue de marquer le monde ! Pour tester l’intérêt que les investisseurs ont pour les objets de collection au format NFT, Olly Joshi a initié une double vente aux enchères en utilisant la demande d’emploi faite par M. Jobs à la société de jeux vidéo Atari en 1973.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo