Se connecter S'abonner

L’Ouganda créera-t-il un cadre réglementaire pour les cryptomonnaies ?

En Ouganda, les autorités pourraient bientôt organiser des réunions avec les acteurs du secteur des actifs numériques. L’objectif est de créer un cadre réglementaire pour les cryptomonnaies.

Gold bitcoin cryptocurrency with a waving Uganda flag. 3D Rendering

Renforcer sa capacité à protéger les utilisateurs de cryptomonnaies

La communauté blockchain a lancé un vibrant appel envers les autorités pour qu’elles créent un cadre réglementaire en ce qui concerne l’utilisation des cryptomonnaies, a déclaré un membre du conseil d’administration de la Blockchain Association of Uganda (BAU). Suleiman Murunga, le membre de l’association, a déclaré que le cadre réglementaire « créera la confiance des investisseurs et stimulera la participation des innovateurs ».

L’appel lancé par la BAU et les remarques de M. Murunga interviennent juste quelques mois après que l’autorité de renseignement financier (FIA) de l’Ouganda a invité le ministère des Finances à examiner la possibilité de mieux organiser le secteur des cryptomonnaies.

Selon un récent article de Bitcoin News, la FIA a pris l’initiative de demander une réglementation du secteur parce qu’elle a constaté que quelques sociétés spécialisées dans les cryptomonnaies s’enregistrent sans y être forcées. La FIA espère combiner la politique d’enregistrement volontaire avec les lois qui seront créées. Ainsi, elle pourra renforcer sa capacité à « protéger les utilisateurs et l’économie au sens large » d’une éventuelle utilisation abusive des actifs numériques.

La Banque d’Ouganda est concentrée sur les PSP

M. Murunga a confié à Bitcoin News que même si les autorités ougandaises ont confirmé avoir entendu l’appel lancé par la FIA, il n’y a encore aucun mouvement notable. Autrement dit, aucun changement n’a encore été observé.

« [La] Banque d’Ouganda est toujours concentrée sur la mise en œuvre des directives relatives aux fournisseurs de services de paiement [PSP] et ne peut pas être dérangée par la crypto pour le moment », a révélé M. Murunga.

L’observation de M. Murunga ne semble pas fausse, car jusqu’à présent, la banque centrale d’Ouganda donne une priorité absolue à la mise en œuvre des directives PSP. Ce n’est qu’ensuite qu’elle créera un cadre réglementaire pour les cryptomonnaies. À ce propos, un récent rapport publié dans les médias ougandais indique que la banque avait pris en charge la réglementation des fournisseurs de services d’argent mobile.

En Ouganda, dans les prochains jours, les choses pourraient bouger dans le domaine des cryptomonnaies. La BAU a lancé un appel qui semble avoir été entendu par les autorités du pays. Reste à savoir si ces dernières accorderont une véritable attention aux actifs numériques une fois que la mise en œuvre des directives PDP – la banque centrale se concentre sur ce projet – prendra fin.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo