NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Miami, la future plaque tournante des cryptomonnaies ?

Le Texas n’est pas le seul à vouloir devenir un centre incontournable du mining de cryptomonnaies aux États-Unis. La ville de Miami aussi nourrit des ambitions dans le même domaine. En effet, son maire, M. Francis Suarez, a annoncé qu’il offrirait l’approvisionnement en énergie nucléaire propre et bon marché de la ville à des mineurs de Bitcoins chinois.

Aerial view of South Miami Beach and skycrappers

Les atouts de Miami selon son maire

M. Francis Suarez est visiblement décidé à transformer Miami en une plaque tournante de l’activité minière cryptographique. Dans un entretien qu’il a accordé à CNBC, il a déclaré qu’il adresse une invitation ouverte à toutes les entreprises étrangères spécialisées dans le minage de Bitcoins. Il souhaite qu’elles s’établissent dans sa ville.

Mais que pourrait offrir Miami aux sociétés de minage ? Le maire compte principalement sur l’approvisionnement abondant en électricité nucléaire dont dispose la ville. Dans un contexte où la question de l’énergie utilisée pour l’extraction des cryptomonnaies suscite de nombreuses controverses, cette offre semble tomber à pic.

Pour le maire, avec l’offre que propose la ville aux mineurs, l’extraction de Bitcoins ne se fera plus à partir d’une « énergie sale », mais plutôt d’une énergie renouvelable et saine. Grâce à l’énergie propre que propose la ville, non seulement elle pourrait attirer des mineurs, mais en plus elle pourrait devenir une concurrente d’autres régions, comme le Texas et le Wyoming.

Par ailleurs, si le projet du maire Suarez se concrétise, Miami a toutes les chances de devenir la capitale mondiale du Bitcoin et de la cryptomonnaie. Pour y parvenir, M. Francis Suarez compte mettre en œuvre une politique basée sur des taxes favorables aux mineurs ainsi qu’une réglementation adaptée à leurs besoins.

Des mineurs qui rêvent de liberté

Si la transformation de Miami en pôle incontournable des cryptomonnaies a des chances de se réaliser, c’est entre autres parce que son maire est lui-même un pro-cryptomonnaie. En effet, il y a quelques jours, après que le Congrès américain ait adopté un projet de loi de relance de 1 900 milliards de dollars, M. Suarez a acheté des Bitcoins.

Miami vise en priorité les mineurs chinois. La ville espère les attirer, d’autant que les répressions à leur égard en Chine croissent considérablement. Vendredi, selon des rapports, les mineurs de cryptomonnaies de Ya’an, une ville du Sichuan, ont reçu l’ordre de mettre fin à leur activité. Ces mineurs et plusieurs autres rêvent déjà d’autres horizons.

Quitter la Chine pour extraire le Bitcoin et les autres cryptomonnaies constitue un projet que caressent de nombreuses personnes. Un porte-parole de BTC.top a confié à l’équipe de Cointelegraph que les mineurs rêvent d’aller ailleurs. « Oui, on veut aller à l’étranger », a-t-il déclaré.

Dans un contexte où la répression s’accentue contre les mineurs dans plusieurs pays, dont la Chine, le projet de Miami d’accueillir des sociétés spécialisées dans l’extraction des cryptomonnaies semble tomber au bon moment. Ardent défenseur des monnaies numériques, M. Francis Suarez, le maire de la ville, est prêt à investir son temps et son énergie pour faire de Miami une plaque dans le monde des monnaies électroniques.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo